Comment éviter les noyades ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 03/08/2017 - 11h39
-A +A

Chaque année, on repêche en Belgique entre 400 et 500 noyés.

Le nombre des décès pourrait cependant facilement être revu à la baisse par une meilleure connaissance des gestes qui sauvent.

PUB

Noyade: qu'est-ce qui se passe?

Sur le plan clinique, les principaux problèmes que pose la noyade sont ceux de l'asphyxie et de la pénétration d'eau dans les poumons.

Lorsqu'on est entraîné vers le fond sans moyen de regagner la surface, le premier réflexe est de bloquer sa respiration. Au bout d'un certain temps, le cerveau manque d'oxygène et le sujet tombe en syncope. On se trouve alors dans une situation d'extrême urgence.

Tôt ou tard, l'accumulation du gaz carbonique dans le sang (hypercapnie) entraîne un ré-enclenchement automatique des mécanismes respiratoires, et de l'eau va pénétrer dans les poumons.

Parfois, chez des personnes en situation de panique, l'inhalation d'eau précède même la syncope. Alors que faire?

 

Les gestes qui sauvent

D'abord, évidemment, il faut récupérer la victime en faisant attention à ne pas s'exposer soi-même à la noyade (une erreur qui est à l'origine de plus ou moins 25 accidents mortels par an).

Le plus vite possible, il faut la réoxygéner par la méthode du bouche à bouche.

Si l'eau obstrue complètement les voies respiratoires, il faut vider les poumons en couchant la victime sur le ventre et en la soulevant par le milieu du corps en plaçant les mains au niveau de l'estomac (méthode Heimlich).

 

Initialement publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé le 31/08/2004 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 03/08/2017 - 11h39
Notez cet article
PUB
A lire aussi
Piscine privée : consignes contre la noyade Publié le 21/08/2012 - 14h45

En France, une personne est victime d’un accident par noyade tous les deux jours dans une piscine familiale privée, dont un décès tous les dix jours environ! Ces résultats, issus de l’enquête en cours « Noyades 2012 » de l’Institut de veille sanitair...

Les gestes qui sauvent de la noyade Publié le 30/06/2017 - 16h33

Première cause de mortalité par accident chez les enfants, la noyade engendre la mort d'une centaine d'enfants chaque année. Comment bien réagir ?

Plus d'articles