De nouvelles pratiques contre le cancer du pancréas

Publié par Pieter Segaert, journaliste santé le 28/04/2009 - 00h00
-A +A

Le pronostic du cancer du pancréas reste à ce jour très sombre. Seuls 5% des patients survivent encore cinq ans après le diagnostic de la maladie. Depuis peu, il existe toutefois une recommandation de bonne pratique pour la prise en charge du cancer du pancréas.

PUB

Le cancer du pancréas est extrêmement mortel


Dans le cas du cancer du pancréas, la tumeur se développe généralement dans la tête du pancréas. Les hommes sont deux fois plus touchés que les femmes et les gros fumeurs deux à trois fois plus que les non-fumeurs. Lors du diagnostic, les patients sont en moyenne âgés de 55 ans. On ne connaît pas la cause précise de l'apparition de ce cancer.
Les perspectives de guérison sont rares. L'unique chance de survie réside dans une intervention chirurgicale. Au cours de cette dernière, on procède à l'ablation du pancréas, ainsi que du duodénum si nécessaire.
Cette intervention chirurgicale n'est pratiquée que chez les patients dont le cancer n'a pas encore métastasé. Même après l'intervention, seuls 10% des patients survivent cinq ans ou plus, quelle que soit la thérapie administrée par la suite.
Malheureusement, comme les symptômes sont plutôt vagues, le cancer du pancréas est souvent détecté trop tard. Les premiers symptômes consistent généralement en des douleurs et une perte de poids. Dans près de 80% des cas, le patient développe plus tard une jaunisse et souffre de démangeaisons à cause du fait que la bile ne peut plus s'évacuer.

Une nouvelle recommandation


Le Collège d'Oncologie, le Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé (KCE) et le SPF Santé publique se sont attelés depuis quelques années déjà à l'élaboration de recommandations de bonne pratique nationales pour la prise en charge du cancer. Après notamment les cancers du sein et colorectal, c'est maintenant au tour du cancer du pancréas.
La rédaction de la recommandation pour le cancer du pancréas n'a pas été simple. Il n'existe pratiquement pas de recommandations de bonne pratique internationales sur lesquelles on peut s'appuyer. 'De plus, la controverse fait rage à propos de certains traitements, comme l'association de la chimiothérapie et de la radiothérapie avant ou après la chirurgie', soulignent Gert Peeters et Jean-Pierre Closon du KCE.
La recommandation aborde les phases importantes de la prise en charge du cancer du pancréas.Le diagnostic repose sur la combinaison de l'examen clinique, d'un scanner et, éventuellement, d'une écho-endoscopie, un examen consistant à introduire un tube flexible dans l'organe examiné.
Pour les patients chez qui la chirurgie n'est pas envisageable, la recommandation préconise d'envisager un traitement palliatif avec une chimiothérapie, éventuellement associée à une radiothérapie. Elle prône aussi des conseils nutritionnels et une gestion de la douleur, des éléments d'une importance capitale pour préserver la qualité de vie. Un soutien psychologique spécifique doit aussi être proposé aux patients.
Vous pouvez consulter le texte intégral de la directive sur le site Internet du KCE (www.kce.fgov.be) ou sur celui du Collège d'Oncologie (www.college-oncologie-richtlijnen.be).

Publié par Pieter Segaert, journaliste santé le 28/04/2009 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Les hôpitaux expérimentés ont de meilleurs résultats Mis à jour le 11/09/2009 - 00h00

Certains hôpitaux sont meilleurs que d'autres dans l'exécution de certaines opérations . Les chirurgiens et les hôpitaux qui pratiquent souvent une intervention déterminée obtiennent de meilleurs résultats. Le lien entre l'expérience et l'issue de l'...

Cancer du pancréas... Les espoirs de la recherche Mis à jour le 22/05/2007 - 00h00

Le cancer du pancréas est peu fréquent. Il est rare avant 50 ans et l'âge moyen au moment du diagnostic est d'environ 70 ans. Mais comme il se manifeste par des symptômes très peu spécifiques, le diagnostic est souvent trop tardif, ce qui compromet l...

Du diabète au cancer du pancréas Mis à jour le 01/08/2013 - 16h03

Le diabète est un facteur de risque du cancer du pancréas et des études récentes confirment cette relation. Autrement dit, les diabétiques sont plus à risque que les autres de développer un cancer du pancréas. La bonne nouvelle est que ce cancer est...

Plus d'articles