Notre vie sexuelle est en veilleuse

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 03/07/2007 - 00h00
-A +A

Notre libido et nos envies sont au plus bas! 44% seulement des personnes interrogées dans le cadre de l'enquête "Global Sexual Wellbeing" se déclarent satisfaites de leur vie sexuelle.

PUB

Cette étude a été menée auprès d'un échantillon représentatif de 26.032 personnes dans 26 pays qui ont répondu à un questionnaire portant sur les différents aspects de leur sexualité. D'après les résultats, le bien-être sexuel dépasserait largement le cadre du nombre de rapports sexuels hebdomadaires et combinerait les aspects physiques, émotionnels (respect de l'autre, écoute des désirs de chacun) et sociologiques (éducation sexuelle, histoire personnelle).

Le retour du romantisme

Nos priorités sexuelles sont en pleine évolution. Notre bien-être sexuel privilégie en tout premier lieu les expériences positives physiques et émotionnelles. Dans ce contexte, les aventures d'un soir reculent devant les relations de longue durée. Dans ce genre de relations, c'est le côté doux et tendre du sexe qui nous attire. Près de 4 personnes interrogées sur 10 (39%) veulent plus de câlins, d'amour et de romantisme, et 36% veulent simplement vivre plus de moments de qualité avec leur partenaire.

Stress et libido ne font pas bon ménage

Pour 37%, la fatigue et le stress sont les grands trouble-fête. Le sexe est le grand perdant de notre mode de vie moderne. A la question de raviver leur sexualité, la moitié des sondés (53%) a répondu que les expérimentations pouvaient jouer un rôle important: jeux de rôle (12%), massages (11%), fantaisies sexuelles (10%), bondage et sexe oral (9% chacun).

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 03/07/2007 - 00h00 Enquête "Global Sexual Wellbeing" de Durex, avril 2007.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
La vie sexuelle des Belges: pas folichonne! Mis à jour le 19/10/2004 - 00h00

Pour la huitième édition de l'Enquête mondiale sur le sexe, quelques 2.516 internautes belges flamands et 1.110 francophones, âgés de moins de 16 ans à plus de 55 ans, ont accepté de lever un coin de drap sur leur vie très privée.

Asthme : 1 personne sur 3 gênée dans sa sexualité Mis à jour le 14/02/2006 - 00h00

Même si la sexualité se passe en grande partie dans la tête, les maladies physiques ont un retentissement parfois sous-estimé dans les troubles sexuels. Une étude vient de montrer que l' asthme en faisait partie …

Plus d'articles