Nos vêtements nous empoisonnent-ils ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 01/07/2016 - 14h09
-A +A

PUB

Vêtements : ne pas acheter sans se poser de questions

On le voit, il n’est pas utile de s’inquiéter de sa santé quand on s’habille chaque matin. Mais ce n’est pas une raison pour se désintéresser de la question des polluants qui entrent en jeu dans la fabrication de nos vêtements. En effet, si ceux-ci ne sont pas directement mauvais pour notre santé, ils restent désastreux pour l’environnement. Et notre consommation de textiles ne fait qu’augmenter, dans des proportions inquiétantes.

Alors pour protéger votre santé, mais aussi celle de la planète, voici quelques conseils…

  • Préférez dans la mesure du possible les vêtements fabriqués dans des conditions humaines décentes, et respectueux de l’environnement. Les labels Eko, Ecolabel, Eco-Cert, GOTS ou Oeko-Tex  (« confiance textile ») notamment sont utiles.
     
  • Préférez les vêtements moins travaillés (pas de couleurs vives, d’impressions très colorées, métallisées et autres, d’appliques…), ils sont généralement moins pollués que les autres.
     
  • Un peu de simplicité volontaire : n’achetez que ce qui est nécessaire !
     
  • Pensez aux vêtements de seconde main : ils feront du neuf dans vos armoires sans avoir occasionné de nouvelle pollution.
Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 30/06/2014 - 10h36 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 01/07/2016 - 14h09

Pr Alfred Bernard, Professeur au Louvain Centre for Toxicology and Applied Pharmacology de l’UCL

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB