Nectarine et brugnon

Mise à jour le 04/06/2013 - 12h59
-A +A

La nectarine et le brugnon, que l'on confond souvent, proviennent d'arbres issus du pêcher et créés par le génie humain. Il n'existe pas de nectarinier, ni de brugnonier à l'état sauvage.

PUB

Nectarine et brugnon : une pêche-prune à peau lisse

Nectarine et brugnon sont issus de la greffe d'un prunier sur un pêcher. Ces deux fruits se ressemblent et se confondent fréquemment. Tous deux ont une peau lisse (comme la prune) et très colorée, assez rouge parfois marbrée de jaune. Leur chair est proche de celle de la pêche. Le brugnon est d'origine française tandis que la nectarine est issue d'une greffe semblable mais pratiquée à l'origine aux États-unis. Ce fruit est arrivé en Europe après la Seconde Guerre Mondiale. Il fut longtemps appelé "pêche abricot" alors qu'il n'a rien avoir avec ce dernier.

Brugnon

La chair du brugnon est jaune, ferme et adhère au noyau qui est semblable à celui de la pêche. Le fruit est rond ou ovale. Il en existe différentes variétés : Mid silver et Fairlane qui sont ronds, Ruby gem et Big top, ovales. Les brugnons sont récoltés de juillet à septembre. Ce sont des fruits fragiles qui, pour cela, tendent à disparaître du commerce.

Initialement publié le 22/06/2001 - 02h00 et mis à jour le 04/06/2013 - 12h59
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Fruits d'été : encore et encore ! Mis à jour le 08/05/2007 - 00h00

Suite de notre petit parcours saveurs à travers les récoltes de fruits avec un second triptyque estival. Préparez vos caddies, ils arrivent...

Dans votre assiette: la poire Mis à jour le 18/02/2003 - 00h00

Lorsque la chair de la poire fond dans la bouche, ce peut être un moment de pure volupté. On la consomme surtout en hiver car le choix de fruits n'est pas grand en cette saison. Mais la poire se présente sous différentes variétés que l'on trouve tout...

Sclérose en plaques: un manque de vitamine D? Mis à jour le 13/03/2007 - 00h00

Selon une étude menée au sein de l'armée américaine, le risque de sclérose en plaques augmente lorsque le taux de vitamine D diminue. En conséquence, une supplémentation en vitamine D pourrait être souhaitable chez les sujets les plus à risque de car...

La vitamine D protège les femmes du cancer du sein Mis à jour le 02/07/2013 - 15h31

Alors que la vitamine D est connue pour son intérêt sur les os et le squelette, on lui attribue aujourd’hui d’autres propriétés, notamment anticancéreuses. Aujourd'hui, les liens entre carences en vitamine D et cancer du sein sont de plus en plus éta...

Plus d'articles