Ne pas aller chez le médecin pendant des années… C’est grave ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/03/2015 - 14h56
-A +A

Aller chez le médecin, c’est utile mais pas obligatoire. Qui sont ces Belges qui ne vont jamais chez le médecin ? Et quels sont les risques ?

PUB

Jamais chez le médecin : ce n’est pas si rare…

Selon les chiffres des Mutualités libres, 1% de la population belge ne va jamais chez le médecin... ou presque. Cette étude recense en effet ceux et celles qui n’ont aucune consultation médicale pendant cinq années consécutives.

Qui sont-ils ? Plutôt des hommes : ils sont 68% parmi les non-utilisateurs des services de santé ; à tout âge, les femmes sont plus assidues dans les cabinets des médecins. Ce sont aussi plutôt des personnes jeunes : 32 ans en moyenne, contre 39 dans la population entière. Et des célibataires, à 59%.

Jusque là, rien de très étonnant. Les femmes doivent aller chez le médecin pour se faire prescrire une contraception, ou quand elles tombent enceintes, alors que les hommes peuvent passer des années sans avoir besoin de consulter… en théorie. Mais les informations concernant la situation socioprofessionnelle des personnes qui consultent le moins sont plus préoccupantes. Il s’avère en effet que les gens consultent moins dans les villes les plus pauvres. Cela semble indiquer que le coût des soins fait partie des raisons de ne pas consulter. Par ailleurs, les indépendants consultent nettement moins que les salariés : un tiers d’entre eux ne se rendent jamais chez un médecin ! Pourtant ils sont remboursés au même titre que les salariés, mais à condition d’être en ordre de paiement de leurs cotisations.

Pourquoi faut-il s’inquiéter des personnes qui ne vont pas chez le médecin ?

Une partie de ceux qui ne vont jamais chez le médecin sont sans doute simplement chanceux : en bonne santé, ils n’ont pas besoin de soins médicaux. Ce n’est pas un problème en soi, sauf que cela indique aussi que la prévention « passe à l’as ». Une visite annuelle chez le dentiste, par exemple, est un minimum qui permet parfois d'éviter des soins plus conséquents. Le risque est aussi plus grand de manquer des rappels de vaccination, ou des dépistages qu’un médecin pourrait estimer intéressants. Certaines maladies peuvent progresser longtemps sans provoquer de symptômes… Rappelons, par exemple, que selon l’association belge du diabète environ 300 000 Belges vivent avec un diabète non diagnostiqué.

Alors si vous faites partie des personnes qui peuvent passer des années sans voir une blouse blanche, tant mieux pour vous. Mais faites peut-être un petit coucou à votre généraliste pour faire le point de temps en temps !

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/03/2015 - 14h56 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/03/2015 - 14h56

Communiqué de presse des Mutualités Libres, 9 mars 2015.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Migraine : beaucoup de malades ne sont pas traités Mis à jour le 20/12/2005 - 00h00

La migraine peut faire souffrir terriblement, parfois plusieurs jours de suite, dans le noir, immobile, à attendre que la douleur cesse. Pourtant, nombreux sont les malades qui supportent stoïquement la douleur au lieu d'agir pour se faire soigner !

Les Belges voient trop rarement un ophtalmologue Mis à jour le 02/12/2008 - 00h00

Seul 1 Belge sur 4 estime avoir de bons yeux. De plus, nos compatriotes négligent trop souvent leurs douleurs oculaires. Ils consultent trop rarement un ophtalmologue et portent trop rarement aussi des lunettes. Et quand ils consultent un spécialiste...

Plus d'articles