« Nappy » : être belle au naturel

Mise à jour par Aude Dion, journaliste santé le 10/08/2015 - 10h34
-A +A

Contraction des mots anglais « natural » (naturel) et « happy » (heureux), le terme nappy désigne ces personnes aux cheveux crépus qui ont fait le choix d’un retour au naturel et arborent fièrement leur crinière ultra-bouclée.

PUB

Nappy : s’affranchir du défrisage

Pour avoir une chevelure lisse, de nombreuses femmes noires ou métisses ont recours à des techniques onéreuses et très agressives pour les cheveux. « Mais de plus en plus de femmes en ont assez et veulent s’affranchir de ce qu’elles considèrent comme une dépendance aux produits défrisants, qui nécessitent de fréquentes retouches et des soins constants et comportent des risques pour la santé », constate Martine, bloggeuse nappy (1).

Elle-même s’est longtemps cherchée, point de vue capillaire. « Adoptée par une famille occidentale alors que je suis Noire, mes parents ne savaient pas comment s’occuper de mes cheveux », raconte-t-elle. « J’ai grandi entourée de filles à la longue chevelure lisse en me demandant ce que je pouvais faire avec mes cheveux frisés ».

Naissance d’une « nappy girl »

Après des années de défrisages et de péripéties capillaires, Martine choisit un jour de se raser la tête. Dans le jargon nappy, on appelle cela le Big Chop (grande coupe). Eliminer ses cheveux défrisés est en effet la première étape vers le retour au naturel.

« Au début, j’étais en colère, j’avais du mal à assumer ce nouveau moi », se souvient Martine. Puis j’ai commencé à recevoir des compliments et je me suis rendu compte que mes cheveux repoussaient plus sains, plus doux. Petit à petit, au fil de mes rencontres avec d’autres personnes « nappy » et de mes recherches sur internet, j’ai commencé à me familiariser avec le concept ».

« Etre nappy, c’est prendre conscience que l’on peut être belle au naturel », explique-t-elle. « C’est assumer tout ce qui fait la particularité de la « beauté noire ou métissée », sans chercher à la transformer pour se conformer à un modèle unique. Au-delà de l’aspect purement cosmétique, il est aussi question d’une réappropriation de son identité ».

Initialement publié par Aude Dion, journaliste santé le 10/08/2015 - 10h34 et mis à jour par Aude Dion, journaliste santé le 10/08/2015 - 10h34

(1) http://www.nappyisbeautiful.be/

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Ma routine cheveux zéro déchet Mis à jour le 11/12/2017 - 16h27

Avez-vous déjà regardé votre salle de bain ? Vous ne comptez plus le nombre de flacons qui s’y accumulent, entre le shampoing, l’après-shampoing, le baume, le spray pour la brillance, les masques capillaires, etc. ? Prendre soin de ses cheveux sans a...

Beauté des cheveux: le guide de la coloration Mis à jour le 21/09/2009 - 00h00

Se faire une couleur, pour camoufler des cheveux blancs ou simplement parce que celle qui pousse naturellement ne correspond pas à ses envies? Il n'y a rien de plus banal de nos jours. Mais il ne faudrait pas oublier que la coloration des cheveux n'e...

13 astuces pour de beaux cheveux cet hiver Publié le 19/12/2017 - 09h23

Le froid de l'extérieur, le chaud excessif de l'intérieur, le vent, la pluie, voire la neige, sont autant de conditions qui n'aident pas à la beauté des cheveux. En hiver, le cuir chevelu tend à se dessécher, favorisant l'apparition de pellicules, sa...

Plus d'articles