Les moustiques : une calamité

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 11/07/2017 - 17h18
-A +A

Calvaire nocturne pour les uns, réveils douloureux pour les autres, les moustiques nous empoisonnent l'existence... 

PUB

Le retour de l'été annonce invariablement le retour des moustiques. Ce sont les femelles qui piquent car elles ont besoin du sang d'animal pour nourrir leurs oeufs. Les moustiques piquent du crépuscule au lever du soleil. C'est donc la nuit qu'il faudra être attentif. Ces insectes sont attirés par l'émission de CO² que nous produisons en respirant mais aussi par toutes sortes d'autres odeurs. Les femmes enceintes seraient plus sujettes aux piqûres de moustiques que les femmes qui ne le sont pas.

Pourquoi les moustiques sont dangereux

Chez nous, et dans beaucoup de pays, les moustiques ne transmettent généralement pas de maladies même si le moustique tigre, qui peut transmettre la dengue, le chikungunya et le zika, commence à faire son chemin jusqu'à l'Europe, réchauffement climatique aidant. En Afrique et en Asie, il faut en revanche savoir que ce sont les moustiques qui transmettent la malaria.

Les moyens ne manquent pas pour les combattre

Il convient tout d'abord de réduire la population locale de moustiques en supprimant leur habitat. Ils préfèrent les eaux stagnantes et se développent très bien à proximité des mares ou même dans de vieux pneus.

La moustiquaire constitue un moyen extrêmement efficace de protection. Elle peut protéger une pièce aussi bien qu'un lit. Il faut cependant veiller à fixer la moustiquaire sous les bords du matelas en s'assurant qu'aucun insecte n'est resté dessous. Dans les pays où la malaria est présente, on veillera à enduire la moustiquaire d'un produit répulsif. Attention, ces produits s'avèrent très irritants, il faut donc les manipuler avec précaution. Demandez conseil à votre pharmacien.

Les répulsifs peuvent aussi s'appliquer sur la peau mais en raison de leur passage dans le sang, il faudra les utiliser avec prudence chez les enfants et les femmes enceintes. Le produit le plus efficace est connu sous le nom de DEET (N,N-diéthyl-m-toluamide ou N,N-diéthyl-3-méthylbenzamide). Pour l'enfant, on ne dépassera pas une concentration de 10%. Pour les adultes, la concentration pourra être plus forte.

Attention, ces produits ont une activité limitée dans le temps (4 à 6 heures) et leur protection ne couvre pas la durée d'une nuit de sommeil. Il faudra donc veiller à réaliser une nouvelle application ou à prendre d'autres mesures, comme la moustiquaire.

Les répulsifs à base de plantes sont moins efficaces que le DEET. 

Les insecticides à diffuseur sont toxiques. Ils peuvent avoir leur utilité pour éliminer les moustiques d'une pièce si celle-ci est bien aérée (20 minutes avant le moment du coucher) et pour autant que la pièce soit munie d'une moustiquaire.

Et en cas de piqûre ? 

Malgré toutes les mesures de prévention, il n'est pas toujours possible d'éviter les piqûres. Elles provoquent des réactions de démangeaisons qui peuvent s'infecter à la suite d'un grattage intensif. Les moustiques pouvant être porteurs de maladies, il est important de désinfecter l'endroit de la piqûre au moment de sa découverte.

De nombreux produits existent pour calmer les démangeaisons. Certaines huiles essentielles (lavande aspic notamment) ainsi que le bicarbonate de soude sont efficaces pour les petites piqûres ; en cas de grosse réaction il est possible de faire appel à des médicaments à usage local, comme les corticoïdes. Dans tous les cas, demandez conseil à votre pharmacien, qui vous vendra un produit adapté à vos besoins. 

Initialement publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 23/07/2002 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 11/07/2017 - 17h18

Source : Le guide du Voyageur, Medasso ed 2002-2003

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Lutte anti-moustiques : bien choisir ses armes Publié le 13/06/2017 - 12h00

L'été arrive, la guerre contre les moustiques reprend. Pour la gagner, il faut surtout bien choisir son arme. Les produits répulsifs de synthèse sont peut-être les plus fiables, ils sont aussi nocifs pour la santé. Certains produits naturels à base d...

Guide anti-moustique en dix points clés Publié le 09/08/2016 - 17h00

Les produits anti-moustiques ne sont pas anodins. Certains sont déconseillés chez la femme enceinte ou chez les jeunes enfants. Crème solaire et produit anti-moustiques ne font pas bon ménage. En plus de savoir choisir un répulsif efficace, il est to...

Les moustiques ont leurs préférences Mis à jour le 09/08/2005 - 00h00

Face aux piqûres de moustiques, nous ne sommes pas tous égaux. Des chercheurs anglais semblent avoir trouvé une explication, laquelle pourrait être utilisée pour la fabrication de produits anti-moustiques.

Plus d'articles