Mort subite du nourrisson: non au tour de lit!

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 11/07/2012 - 16h19
-A +A

Encore aujourd’hui, nombre de morts subites du nourrisson pourraient être évitées. Il est important de renouveler les campagnes de prévention visant à informer les parents en faveur d’un couchage sécurisé des bébés.

PUB

Un grand nombre de morts subites du nourrisson sont évitables

Il y a une quinzaine d’années, les campagnes de prévention ont permis de faire chuter de manière très importante le nombre de morts subites du nourrisson. Les taux ont été divisés par plus que deux.

Depuis, l’incidence de cet accident diminue beaucoup moins, s'étant stabilisé en-dessous d'un décès pour mille naissances. C'est bien… Mais la mort subite du nourrisson reste la cause principale de mortalité en-dessous d'un an. Et  beaucoup sont encore évitables, justifiant la mise en place de nouvelles campagnes de prévention.

Comment prévenir la mort subite du nourrisson?

Bébé doit dormir dans un environnement où il est impossible d’enfouir sa tête et de s’étouffer.

C’est pourquoi il faut:

  • Faire dormir bébé sur le dos et non sur le ventre ni sur le côté,
  • Et éviter tous les accessoires dans le lit. et sur un support pas trop mou. Exit donc les couvertures, oreillers, couettes, draps, peluches… et  les tours de lit.

Bébé dort sur le dos, dans une gigoteuse et rien d’autre!

 

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 11/07/2012 - 16h19 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 11/07/2012 - 16h19

La Croix, 9 juillet 1012. Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), http://www.inpes.sante.fr.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Plus d'articles