Mon enfant doit passer une IRM

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 23/05/2016 - 12h32
-A +A

L'imagerie médicale et ses progrès ces dernières années ont révolutionné la médecine. Et l'IRM est en bonne place : sans danger, très efficace pour certaines indications, l'imagerie par résonnance magnétique est aujourd'hui indispensable et elle sauve des vies. Mais il n'est pas évident d'en convaincre les enfants, qui voient surtout en elle une épreuve inquiétante. Comment aider un enfant à passer une IRM ?

PUB

Pourquoi l'IRM est-elle un examen difficile à passer ?

Pour sa durée d'abord : il faut 20 minutes pour qu'une IRM prenne une image. Or avez-vous déjà vu un enfant rester parfaitement immobile pendant 20 minutes ? Ce n'est pas très fréquent…

En plus de la durée, il faut aussi tolérer des coups sourds et réguliers : l'IRM est un examen très bruyant. Le tout se déroule allongé sur une surface qui n'est pas très accueillante, et dans un caisson fermé qui donnerait des cauchemars à n'importe quel claustrophobe. Les adultes tiennent le coup parce qu'ils savent qu'il le faut ; pour les enfants, c'est nettement moins évident.

Comment aider un enfant à passer une IRM ?

Les différents services et hôpitaux mettent en place des stratégies. Au CHR de la Citadelle à Liège, on a opté pour une IRM factice qui permet aux patients d'expérimenter l'examen avant le jour J., pour pouvoir s'y préparer. À l'hôpital Erasme à Bruxelles, un petit programme interactif appelé « Raconte-moi l'hôpital » explique tous les aspects de l'hospitalisation, y compris les examens médicaux et donc l'IRM, de façon ludique et claire.

Au-delà de ces politiques, les infirmières et les techniciens qui font passer l'examen sont bien entendu prévenus quand il s'agit d'un enfant, et ils s'attelleront à rendre le moment moins angoissant pour l'enfant, en expliquant bien clairement ce qui se passe et en dédramatisant les éventuelles angoisses.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 23/05/2016 - 12h32 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 23/05/2016 - 12h32
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Enfant handicapé : zoom sur l’enseignement spécialisé Publié le 13/10/2015 - 10h16

La naissance d’un enfant porteur de handicap est un bouleversement pour toute la famille. Au-delà des émotions, il faut aussi résoudre de nombreux problèmes pratiques. Dont celui de la scolarité. Si l’intégration en école ordinaire est possible, il e...

Plus d'articles