Migraine et traitements alternatifs

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 06/09/2016 - 17h25
-A +A

Quand les traitements médicamenteux ne tiennent pas leurs promesses, les personnes qui souffrent de migraine sont nombreux à se tourner vers la médecine alternative. Mais que choisissent les migraineux, et avec quels résultats ?

PUB

Beaucoup de migraineux utilisent les traitements alternatifs

Les chiffres sont clairs : seuls 13% des personnes souffrant de migraine n’utilisent pas du tout de traitement alternatif. Et 27% en utilisent quatre ou plus !

Les stratégies utilisées sont très variées. Pratiquement tous les migraineux tentent d’éviter les déclencheurs des crises de migraine et une très grande majorité prend des compléments alimentaires à base de vitamines. Dans les traitements plus spécifiques de la migraine, le plus populaire est l’application de chaud ou de froid pour calmer la douleur. Viennent ensuite l’adaptation de l’alimentation des patients, et les massages, puis l’acupuncture. Mais il y a encore des dizaines d’options choisies par les patients. Elles peuvent aller du yoga à l’homéopathie, en passant par l’ostéopathie, la relaxation ou la méditation, mais aussi les thérapies par le chant, par

 

Des migraineux pas satisfaits de leur traitement

Ce qu’il faut retenir, c’est que les personnes qui se tournent vers les traitements alternatifs en sont généralement mécontents, mais ils sont aussi mécontents des médicaments qui ont été prescrits par leur médecin. Plus de la moitié tentait en effet d’éviter les médicaments, ou y avait renoncé pour cause d’effets secondaires.

La leçon à tirer est claire : certaines personnes souffrant de migraine ne trouvent pas la solution à leurs migraines, ni dans la médecine ordinaire, ni dans les traitements alternatifs. Ils ont donc tendance à multiplier des solutions dont aucune n’est vraiment satisfaisante pour tenter de préserver leur qualité de vie. C’est d’autant plus dommage que les traitements efficaces contre la migraine existent, même s’il peut arriver qu’il faille tâtonner un peu pour trouver « le bon »…

 

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 06/09/2016 - 17h25 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 06/09/2016 - 17h25

Jieun, L. et al., Springerplus. 2016; 5(1): 1006. Published online 2016 Jul 7. doi:  10.1186/s40064-016-2362-7

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Migraine : plus qu’un simple mal de tête... Publié le 31/03/2017 - 10h00

Pendant une crise de migraine , il est impossible, pour la plupart des gens, d’aller travailler ou de se rendre à l’école. D’où l’importance de traiter cette maladie, qui est bien plus qu’un mal de tête : nausées, vomissements et pire sont fréquents....

Un test en 3 questions pour dépister les migraineux Publié le 31/03/2017 - 10h11

La migraine est une vraie maladie. Invalidante, elle peut être soignée autrement que par l’automédication à outrance qui peut mener à des complications par abus médicamenteux. Or 80 % des migraineux ne se soignent pas, faute d’avoir été diagnostiqués...

Migraine plus intense en cas de surpoids Publié le 12/10/2016 - 09h21

Les personnes de forte corpulence souffrent-elles davantage de migraine que les autres ? En tout cas, il existe bel et bien une relation entre surpoids et migraine . Il semblerait que le surpoids augmente la fréquence des crises chez les migraineux.

Plus d'articles