Maux de tête du matin : indicateurs de dépression

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 10/03/2017 - 12h35
-A +A

Le mal de tête ressenti tous les matins au réveil est un symptôme fréquent qui touche une personne sur 13. Les causes, multiples, sont difficiles à identifier. La céphalée chronique matinale représenterait un bon indicateur de la dépression.

PUB

Les maux de tête au réveil sont fréquents

Cette enquête européenne a porté sur 19.000 Britanniques, Italiens, Allemands, Portugais et Espagnols ayant répondu à un questionnaire orienté sur le problème des céphalées (maux de tête) chroniques. 7,5% de la population souffre de maux de tête récidivants au lever, soit une personne sur 13. Cette affection est plus fréquente chez les femmes (8,4%) et dans la tranche d'âge 45 à 64 ans (9%). Les céphalées matinales sont quotidiennes dans 1,3% des cas et fréquentes dans 4,4% des cas. Leur durée moyenne est de 42 mois.

Avoir mal à la tête le matin est associé à la dépression

Certains troubles ont pu être associés à ces maux de tête. Dans 30% des cas, il s'agit d'anxiété et d'un épisode dépressif majeur. Une vraie dépression (20% des cas) et des troubles du sommeil (15%) sont également très fréquemment dépistés chez ces personnes. 

Maux de tête, apnées et ronflements

Dans de nombreuses autres études, les maux de tête au réveil ou au lever sont aussi associées à des troubles. Les apnées du sommeil, notamment, sont connues pour déclencher des maux de tête et des difficultés au réveil. Par ailleurs, face à un mal de tête au réveil qui apparaît et se maintient sur la durée, on ne peut écarter une tumeur du cerveau.

Les migraines du matin sont à surveiller

En ce qui concerne la migraine, ce mal de tête bien particulier, il semble que quand les symptômes sont présents le matin au réveil, ou pendant la nuit, les personnes affectées souffrent plus des symptômes que celles qui ne font des crises que pendant la journée. 

La conclusion est claire : si vous souffrez de maux de tête tous les matins, quels qu'ils soient, n'hésitez pas à consulter. Il est en effet possible que vous souffriez d'autre chose. Et même si ce n'est "que" des maux de tête, il y a des solutions pour essayer de les soigner.

Initialement publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 24/02/2004 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 10/03/2017 - 12h35

Ohayon M.M., Arch. Inter. Med., 164 (1) : 97-102, 2004.

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Plus d'articles