Les méthodes naturelles et mécaniques de contraception

Mise à jour par Dr Cécile Malartic le 26/09/2011 - 16h32
-A +A

La contraception orale reste la première méthode de contraception car elle est efficace, simple d'utilisation et généralement bien tolérée. Cependant, le choix de la patiente ou son histoire médicale peut faire proposer d'autres méthodes non médicamenteuses ou hormonales.

PUB

Contraception: l’indice de Pearl

L'efficacité de chaque méthode contraceptive est évaluée par l'indice de Pearl qui mesure le nombre de grossesse  pour 100 femmes utilisant cette méthode pendant un an. À titre indicatif l'indice de Pearl pour la pilule est de 0,3% en théorie (utilisation parfaite) et de 8% en utilisation réelle (dite typique).

 

1. Contraception: les méthodes dites naturelles

Le retrait ou coït interrompu
C'est une méthode contraignante, parfois frustrante pour le couple et assez inefficace (indice de Pearl au moins de 4% en théorie et de 27% en utilisation réelle ).

 Les méthodes de continence périodique
Elles sont basées sur le principe de l'auto-observation de la femme. Elles nécessitent donc une bonne connaissance de son corps et une grande motivation du couple car elles sont très contraignantes.

 

La méthode Ogino-Knaus
Elle est basée sur une méthode de calcul permettant de déterminer les périodes où la femme est supposée ne pas être fertile. En effet, on sait que l'ovulation survient toujours 14 jours avant le début des règles et cette méthode considère que la durée de vie des spermatozoïdes est de trois jours. Pour un cycle de 28 jours, la période d'abstinence devrait donc se situer entre le 10ème et le 17ème jour du cycle. Cependant, cette méthode ne prend pas en compte les irrégularités des cycles et son efficacité est médiocre (indice de Pearl à 9% en utilisation parfaite.).

 

La méthode des températures
La femme doit prendre sa température tous les matins à jeun à la même heure. L'ovulation déclenche un petit décalage de quelques dizièmes de degrés qui se maintient jusqu'à la fin du cycle. La femme sait alors qu'elle ne peut avoir de rapport qu'à partir du troisième jour après ce décalage et jusqu'à ses prochaines règles. Cette méthode est très contraignante et limitative, mais relativement efficace avec un indice de Pearl à 1% en utilisation parfaite. Elle est très souvent combinée avec la méthode Ogino (méthode sympto-thermique) qui permet autorise plus de jours possibles pour les relations sexuelles (indice de Pearl à 2% en utilisation parfaite). Notons que l’on peut aussi combiner ces méthodes avec un préservatif masculin ou féminin, ou encore avec des spermicides les jours de fertilité.

 

La méthode de Billing (étude de la glaire cervicale)
La femme introduit deux doigts dans le vagin ou à la vulve lorsqu’elle en a l’habitude, pour ramener la glaire du col de l'utérus. Quand elle note l'apparition d'une glaire transparente et filante témoignant d'une ovulation proche, le couple doit s'abstenir de rapport jusqu'à trois jours après la disparition de cette glaire. Cette méthode est relativement efficace mais nécessite un enseignement et un apprentissage particulier. L’indice de Pearl en utilisation parfaite est de 3% de grossesses.

 

Initialement publié par Dr Cécile Malartic le 26/09/2011 - 16h32 et mis à jour par Dr Cécile Malartic le 26/09/2011 - 16h32
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Contraception: la méthode Ogino, c'est quoi? Mis à jour le 11/02/2013 - 18h05

La méthode Ogino (aussi appelée méthode Ogino-Knauss ) est une ancienne méthode de contraception , encore appelée méthode du calendrier , et inventée à l’époque où il n’existait pas encore de contraception médicale. On se moque souvent de son princip...

Connaissez-vous l'efficacité des contraceptions ? Mis à jour le 03/10/2006 - 00h00

L'efficacité est un des premiers critères de choix d'une contraception . C'est pourquoi il est utile de les connaître toutes pour faire un choix éclairé. Cela peut aussi servir à aider d'autres femmes, qu'il s'agisse d'une toute jeune fille, d'une sŒ...

Plus d'articles