Mesdames, évaluez la santé de votre coeur avec une méthode très simple !

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 08/09/2014 - 14h48
-A +A

Vous aimeriez savoir rapidement où vous vous situez sur l'échelle des risques cardiovasculaires ?

C'est possible en seulement quelques questions très simples...

PUB

Une évaluation de la santé du coeur par les médecins

Depuis 1948, les médecins du monde entier utilisent la même échelle, appelée Framingham, pour mesurer les risques cardiovasculaires.

Cette échelle est fondée sur une étude qui détermine, selon sept facteurs d'importance variable, la probabilité de souffrir dans les dix années qui viennent d'une maladie cardiaque, comme un infarctus du myocarde. C'est sur base de cette étude que votre médecin évalue votre risque.

Mais une échelle simplifiée, en 11 points, permet de se faire une bonne idée de sa santé cardiaque. Sa précision a été prouvée scientifiquement.

C'est la ligue cardiologique américaine (AHA) qui a mis au point cette façon d'évaluer le risque cardiaque des femmes et de leurs artères. Elle permet de se placer dans une catégorie : à haut risque, à risque et à faible risque ou risque optimal.

Certains critères sont inévitables (hérédité, diabète, maladie rénale...), d'autres liés au mode de vie (tabagisme, obésité, sédentarité...). Cette nouvelle méthode d'évaluation des risques ne remplace pas l'échelle de Framingham. Elle est moins pointue, mais sa simplicité en fait un outil précieux pour les femmes qui désirent vérifier elles-mêmes si elles présentent des risques cardiaques évidents.

Faites vous-même l'auto-évaluation de vos risques cardiovasculaires

Si vous présentez l'un de ces facteurs :

  • Diabète
  • Maladie cardio-vasculaire
  • Maladie rénale, chronique ou en phase terminale

Vous êtes à haut risque.

Si vous présentez plus d'un de ces facteurs de risque :

  • Tabagisme
  • Mauvaise alimentation,
  • Manque d'exercice physique (sédentarité)
  • Obésité, en particulier avec un tour de taille trop élevé
  • Antécédents familiaux de maladies cardiaques précoces
  • Hypertension artérielle
  • Mauvaises performances sportives
  • Excès de cholestérol dans le sang

Vous êtes à risque.

Si vos réponses vous classent dans les personnes à risque de problèmes cardiaques, consultez votre médecin : il vous fera les examens nécessaires et définira votre traitement.
Souvenez-vous aussi que certains de ces facteurs sont modifiables, comme cesser de fumer, améliorer votre alimentation, boire modérément et faire de l'exercice.

Initialement publié par Francine Dekkers, journaliste santé, adapté par Marion Garteiser le 01/03/2010 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 08/09/2014 - 14h48

Hsia, J. et al., Circ Cardiovasc Qual Outcomes. Mar 1, 2010; 3(2): 128–134.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Sexualité et affections cardiaques Mis à jour le 06/07/2004 - 00h00

"Docteur, depuis mon infarctus notre couple n'est plus ce qu'il était. Je n'ai plus le cŒur à faire l'amour". Comment gérer problèmes cardiaques et problèmes de coeur?

Plus d'articles