Mer, montagne, comment passer de bonnes vacances avec bébé ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 20/07/2015 - 15h50
-A +A

Voyager avec un bébé n'est pas de tout repos. Une fois arrivés à destination, on peut se relaxer... Mais pour les tout-petits, quelques précautions restent nécessaires. Mer, montagne ou ailleurs, comment passer des vacances en toute sécurité ?

PUB

Avant tout, à ne jamais oublier...
Le soleil est incontestablement l'ami des vacanciers mais il peut s'avérer aussi un ennemi redoutable principalement pour les petits. Chapeau ou casquette, lunettes, crème à haut indice de protection (renouveler l'application toutes les 2 heures ou après une baignade) sont indispensables.

Par ailleurs, un bébé se déshydrate plus rapidement qu'un adulte, faites-le boire régulièrement !

Bébé à la mer

Quoi de plus enivrant pour les enfants que cette vaste étendue d'eau ! Pour beaucoup, il faut se jeter à l'eau, d'autres seront plus prudents, plus timorés. Dans tous les cas, ne les forcez pas ! Pensez qu'il est une chose sur laquelle vous ne pouvez agir, c'est la température de l'eau. Or, il n'est pas rare de voir des enfants sortir en grelottant. Un bébé autorégule mal sa température. Ne le laissez pas plus de quelques minutes et séchez-le dès sa sortie de l'eau. Prévoyez les serviettes de bain près du bord de l'eau, ou mieux une sortie de bain. Cette simple mesure pourrait bien lui éviter un refroidissement. Le port de sandales en plastique est utile pour éviter les écorchures mais aussi les piqûres et les morsures d'animaux aquatiques. Enfin, ne laissez jamais un bébé dans l'eau sans surveillance, même en piscine et même s'il « nage bien ». La noyade est l'une des premières causes de mortalité chez l'enfant en été.

 

Bébé à la montagne

En-dessous de 2500 mètres, il n'y a généralement pas de risque à amener un bébé à la montagne. En revanche, au-delà certains enfants peuvent ressentir des essoufflements voire des migraines. Il est même possible qu'il souffre du mal des montagnes. Mais bien souvent les efforts physiques des bébés que vous portez sont moindres que les vôtres, ils souffrent donc moins d'essoufflements. En revanche, puisqu'ils bougent moins, ils se refroidissent plus vite, il est donc indispensable de les couvrir surtout quand il y a du vent.

Initialement publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 04/08/2002 - 10h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 20/07/2015 - 15h50

Le guide du Voyageur, Medasso ed 2002-2003

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Les premières vacances de bébé Publié le 06/08/2013 - 10h32

C’est décidé, vous avez besoin de vacances et vous emmenez bébé avec vous. Pour que votre voyage avec bébé se déroule au mieux, quelques précautions s’imposent. Suivez le guide…

Babyphone: 3 conseils pour le choisir et bien l'utiliser Publié le 25/03/2013 - 10h39

Un bébé, un babyphone! L'équation est aujourd'hui toute naturelle, et rares sont les parents qui envisagent de se passer de cet appareil une fois que bébé ne dort plus dans la chambre de ses parents. Mais comment bien utiliser le babyphone, pour que...

Quand bébé pleure, comment le calmer? Publié le 07/10/2013 - 08h48

Les pleurs d'un bébé sont un événement normal : dépourvu de moyens d'influencer son environnement, et même de mots pour parler, il n'a en réalité pas d'autre manière de s'exprimer quand quelque chose ne va pas ! Voici quelques astuces à l'attention d...

Plus d'articles