Ménopause : au secours, j'ai des bouffées de chaleur !

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/05/2017 - 11h49
-A +A

Même s'il ne s'agit pas du seul symptôme associé à la ménopause, cette période de la vie d'une femme est bien connue pour ses bouffées de chaleur. Certaines en souffriront beaucoup, d'autres seront très peu gênées. Le point sur les bouffées de chaleur de la ménopause.

PUB

Les symptômes de la périménopause et de la ménopause

L'âge moyen de la ménopause se situe aujourd'hui entre 51 et 52 ans. Elle se définit comme l'arrêt des règles, c'est-à-dire que les ovaires se mettent au repos et ne produisent plus les hormones sexuelles responsables du cycle reproducteur féminin. On considère habituellement qu'une femme de la cinquantaine est ménopausée après une année entière sans règles.
Attention toutefois, cet âge est variable. Il peut par exemple aller de 40 à 58 ans, si l'on considère aux extrêmes les ménopauses précoces et tardives.

On peut distinguer la périménopause de la ménopause. La périménopause précède la ménopause et se traduit essentiellement par des cycles irréguliers et un ensemble de symptômes typiques du syndrome prémenstruel, et reflétant les perturbations hormonales : oedèmes, seins douloureux et tendus, irritabilité, ventre ballonné, constipation... Mais progressivement, au fur et à mesure que les hormones baissent et que la ménopause approche, ces symptômes diminuent au profit d'autres, plus caractéristiques.

Les 4 principaux symptômes de la ménopause sont les suivants :

  • Bouffées de chaleur et sueurs nocturnes.
  • Douleurs diffuses.
  • Sécheresse vaginale.
  • Insomnies.

Tous les autres troubles découleraient de ces 4 symptômes : irritabilité, fatigue, déprime, troubles sexuels, etc.

Attention ! Parfois, aucun symptôme ne vient perturber la vie de la femme ménopausée. On ne souffre pas non plus forcément de toute la myriade de symptômes qui caractérise la ménopause et leur intensité peut être très variable.

Les bouffées de chaleur : 10 points clés à savoir

  1. Les bouffées de chaleur indiquent la carence en oestrogènes. 
  2. Elles sont dues à un dérèglement du contrôle de la température corporelle. 
  3. Elles surviennent dès la périménopause (surtout pendant les périodes d'arrêt transitoires des règles) et perdurent lorsque la ménopause est confirmée. 
  4. Elles persistent en général entre 3 et 5 ans après l'arrêt des règles, mais certaines femmes de plus de 70 ans peuvent encore les ressentir !
  5. Les bouffées de chaleur surviennent souvent en rapport avec une émotion, mais peuvent aussi prendre au dépourvu. 
  6. Souvent, les bouffées de chaleur se manifestent par une simple rougeur ou une sensation de coup de chaud. Mais parfois, elles sont associées à des sueurs intenses, des frissons, des crampes, des fourmillements et des vertiges, avec une véritable sensation d'être comme dans une étuve. 
  7. Les bouffées de chaleur peuvent être très gênantes, voire carrément handicapantes, comme lors d'une réunion de travail par exemple ou d'une intervention en public.
  8. Elles sont susceptibles de se déclarer à tout moment de la journée, et aussi souvent la nuit, surtout en fin de nuit. On se réveille soudain, dans des draps mouillés, avec une impossibilité à se rendormir. 
  9. Les bouffées de chaleur sont ainsi une des causes d'insomnie de la femme ménopausée, même si les troubles du sommeil peuvent aussi être dus à la carence en oestrogènes. Or les troubles du sommeil favorisent la fatigue, l'irritabilité et la dépression...
  10. Sous pilule, les femmes n'ont en principe pas de bouffées de chaleur. C'est ainsi que l'on peut découvrir sa ménopause à l'occasion de l'arrêt de celle-ci. Mais sous pilule, on peut aussi parfois détecter des bouffées de chaleur pendant la semaine sans pilule.
Initialement publié par Isabelle Eustache le 25/05/2010 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/05/2017 - 11h49

Drs Christian Jamin et Jocelyne Raison, " Une nouvelle vie pour la femme ", Editions Jacob-Duvernet.

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Le traitement hormonal de la ménopause: pas automatique Mis à jour le 23/03/2009 - 00h00

La ménopause est une période charnière qui survient vers la cinquantaine. Chaque femme la vit à sa facon, et plus ou moins bien. C'est donc selon chaque femme que sera discuté l'opportunité de prescrire un traitement hormonal substitutif de la ménopa...

Périménopause : quels sont les signes ? Publié le 08/09/2014 - 14h04

La périménopause correspond à la période durant laquelle apparaissent certains troubles annonçant l'approche de la ménopause. Reconnaître les signes cliniques et biologiques qui précèdent de quelques mois ou quelques années l'arrêt définitif des règl...

Ménopause : les bienfaits du houblon Publié le 01/08/2016 - 13h04

Le houblon, nom scientifique Humulus lupulus L., est connu pour ses vertus apaisantes et soporifiques. Plusieurs études indiquent que le houblon soulage aussi les plaintes liées à la ménopause.

Plus d'articles