Ménopause, exercice physique et satisfaction sexuelle : le trio gagnant

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 27/10/2015 - 11h21
-A +A

Une étude américaine a démontré que les femmes ménopausées qui font régulièrement de l'exercice physique ont une vie sexuelle bien plus satisfaisante que les autres.

PUB

Ménopause : activité physique et épanouissement sexuel vont de pair

Cette étude américaine a porté sur 57 femmes âgées de 45 à 55 ans auxquelles les chercheurs ont notamment demandé de répondre à un questionnaire comportant trois volets. Le premier portait sur la situation psychosociale : niveau d'instruction, nombre d'enfants, satisfaction financière et professionnelle, état civil, etc.… Le deuxième abordait la question de la satisfaction sexuelle et le troisième traitait des symptômes de la ménopause et de leur contrôle.

Le but initial de l'équipe de scientifiques américains était d'établir l'association entre les taux de testostérone libre (hormone mâle sécrétée par les ovaires et les glandes surrénales chez la femme) durant le cours naturel de la ménopause et la modification de la fonction sexuelle (réduction marquée de la pulsion sexuelle). Cette association n'a pas été démontrée.

Par contre, les scientifiques ont mis en évidence un lien significatif entre la satisfaction sexuelle et la fréquence de l'effort physique, même si la femme est stressée ou que les relations avec son partenaire ne sont pas idéales.

On comprend donc que les hormones ont moins d'impact sur la vie sexuelle que notre attitude et nos habitudes...

 

Faire plus de sport à la ménopause

Il est un fait que pratiquer un sport ou faire de l'exercice physique permet de se sentir bien dans sa peau et aussi dans sa tête.

Alors, bougez-vous, inscrivez-vous dans un club de sport (pourquoi pas avec une amie ?), faites du vélo, de la marche, de la natation, de l'aqua-gym, du yoga, de la danse de salon, du step, du tai-chi,… peu importe. C'est tout bénéfice.

Initialement publié par C. De Kock, journaliste santé le 24/02/2004 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 27/10/2015 - 11h21

Gerber et al. A longitudinal study of the effects of free testosterone and other psychosocial variables upon sexual function during the natural transverse of menopause. ASRM 2003, San Antonio, Texas, USA.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Le step : une super gym minceur ! Publié le 30/04/2014 - 16h13

Le step est aujourd’hui devenu un classique des salles de sport. Alliée minceur, cette activité est aussi excellente pour le cœur et extrêmement ludique. Comment la pratiquer dans les meilleures conditions ?

Plus d'articles