Médicaments : quand faut-il les prendre ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 22/09/2015 - 16h15
-A +A

L'efficacité et les effets secondaires des médicaments changent selon le moment où vous les prenez. Pourquoi? Quel sont les bons moments pour prendre ses médicaments?

PUB

Des médicaments pris selon les besoins

Pour la grande majorité des médicaments, pas de mystère : le bon moment pour les prendre, c'est quand vous en avez besoin. Les somnifères sont conseillés le soir, les antidouleurs quand on a mal, voire avant de bouger ou d'avoir une activité douloureuse, etc. Pour d'autres médicaments, c'est la fréquence de la prise qui est la plus importante : le médicament doit être avalé toutes le quatre heures, par exemple. Ce sont les cas les plus évidents, et aussi les plus nombreux. Il arrive cependant que les médicaments doivent être pris à des moments bien précis de la journée.

Les différents critères qui déterminent le moment de prendre ses médicaments

Ces moments sont à appréhender

  • Selon les effets secondaires de ces médicaments

Les médicaments qui attaquent la paroi de l'estomac (c'est notamment le cas de nombreux anti-inflammatoires) feront moins de dégâts s'ils sont pris avec le repas.

Pour les médicaments qui entraînent des nausées, idem : absorbés en même temps que la nourriture, ils déclencheront moins d'effets secondaires.

Les médicaments qui entraînent une somnolence gagneront à être pris le soir. La somnolence ne diminuera pas, mais elle sera bien moins gênante.

  • Selon la manière dont les médicaments sont absorbés

Avaler un médicament, c'est débuter un processus complexe : la substance active est digérée et passe dans le sang pour atteindre ses organes cibles. Mais toutes les substances ne réagissent pas de la même manière à la digestion. Certaines molécules, comme les précurseurs de la dopamine utilisés pour lutter contre la maladie de Parkinson, sont jusqu'à 30% plus efficaces si elles sont consommées à jeun. A l'inverse, certaines vitamines dites liposolubles, comme la vitamine D, se dissolvent dans les graisses et sont alors mieux absorbées : il faut donc les avaler avec les repas.

  • Selon les rythmes du corps

Que l'on s'en rende compte ou non, notre corps n'a pas la même activité tout au long de la journée ou de la nuit. Prenons la cortisone par exemple, une hormone qui est utilisée sous forme synthétique comme médicament pour lutter contre l’inflammation : notre corps en sécrète vers 4 h du matin, entraînant le réveil. Si vous prenez des médicaments à base de cortisone le soir, vous en aurez déjà dans le sang et la sécrétion du matin ne se fera pas, ce qui va perturber votre journée. A l'inverse, prendre un médicament à base de cortisone le matin va le rendre encore plus efficace, parce qu'il s'ajoutera à la cortisone sécrétée naturellement par le corps. On peut aussi citer les antihistaminiques : ils servent à lutter contre les allergies, or celles-ci sont plus fortes le matin. Il faut donc prendre les antihistaminiques plutôt le soir si leur durée d'action est de 24 heures. Ils atteindront ainsi  leur maximum d'efficacité au moment où les allergies sont elles aussi en pic.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 06/06/2011 - 17h26 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 22/09/2015 - 16h15

Pr Herchuelz, professeur de pharmacologie à la faculté de médecine de l'Université Libre de Bruxelles; Dr Hoffmann, président de la fédération des associations de médecins généralistes de Bruxelles.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
La chronothérapie au secours des patients hypertendus Mis à jour le 27/12/2005 - 00h00

D'après les conclusions d'une étude espagnole, les hypertendus qui prennent aussi de l'aspirine de facon chronique en prévention cardiovasculaire devraient la prendre le soir car elle diminue la pression artérielle alors que, au contraire, si elle es...

Cortisone : attention aux effets indésirables ! Publié le 21/03/2017 - 11h09

Très efficaces, les corticoïdes permettent de soulager les symptômes ou de guérir de nombreuses maladies. Avant de les prescrire, le médecin doit, néanmoins, informer des multiples effets indésirables – plus ou moins graves – qu’ils peuvent induire.

Mes médicaments, ma famille et moi Mis à jour le 09/11/2009 - 00h00

Les grippes, rhumes, rhinolaryngites et autres bronchites circulent, c'est le moment de faire le point dans votre boîte à pharmacie et d'approfondir vos connaissances sur les médicaments , pour votre plus grand bien et celui de votre famille.

Allergie aux médicaments: réelle ou supposée? Publié le 10/04/2015 - 15h19

Se manifestant généralement par des réactions cutanées, l' allergie aux médicaments est souvent sur-diagnostiquée à tort. Le comportement d'évitement qui s'ensuit n'est donc pas toujours justifié et peut poser problème. Il est essentiel de réaliser u...

Plus d'articles