Médicaments contre la tension, un nouvel espoir contre Alzheimer ?

Article créé le 29/07/2013 - 09h21 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 29/07/2013 - 14h43
-A +A

C’est un titre piège, on le sait bien. Les « nouveaux espoirs » contre Alzheimer sont nombreux parce que d’énormes budgets de recherche sont consacrés à la maladie. Mais jusqu’à maintenant, aucun ne s’est concrétisé…

PUB

Maladie d’Alzheimer : des traitements très insatisfaisants

La maladie d’Alzheimer est de plus en plus fréquente, à cause notamment du vieillissement de la population. En Belgique, on estime qu’elle touche à peu près 85000 personnes. Avec une telle quantité de patients, les producteurs de médicaments cherchent évidemment à mettre au point des traitements, depuis des années… et pourtant, il n’existe à cette heure aucun médicament vraiment satisfaisant pour lutter contre la maladie d’Alzheimer. Les pistes intéressantes pour des médicaments ne manquent pourtant pas, mais les études scientifiques dans le domaine ont la mauvaise habitude de déboucher sur des impasses.

C’est pourquoi le mieux que l’on puisse faire à l’heure actuelle contre la maladie est améliorer la prise en charge des malades, par des proches ou dans des institutions.

Une nouvelle étude, un nouvel espoir

Une étude publiée la semaine dernière est néanmoins un peu plus prometteuse encore. Elle s’est penchée sur les antagonistes des récepteurs de l’angiotensine, des médicaments utilisés contre l’hypertension. Ceux-ci sont étudiés depuis quelques années déjà, parce que l’on s’est rendu compte que les personnes âgées traitées contre l’hypertension étaient protégées contre le risque d’Alzheimer – et que même quand elles finissaient par développer la maladie, celle-ci progressait moins vite.

Aujourd’hui, une nouvelle étude menée sur 817 patients indique que les anti-hypertenseurs permettent de diminuer le déclin intellectuel. Et pendant les six premiers mois de traitement, on a même observé une amélioration des capacités…

Billet initialement publié le 29/07/2013 - 09h21 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 29/07/2013 - 14h43
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Alzheimer: avantage aux bilingues Mis à jour le 06/02/2007 - 00h00

Selon une étude menée au Québec, pratiquer couramment deux langues protègerait de la maladie d' Alzheimer . En effet, la diminution des capacités intellectuelles associée aux démences se manifeste 4 ans plus tard chez les bilingues par rapport à ceux...

Simples trous de mémoire ou maladie d'Alzheimer? Publié le 08/12/2014 - 09h24

Oublier un code, perdre ses clés, se tromper de couloir de métro, ne pas se rappeler un numéro de téléphone...… De tels troubles de la mémoire augmentent naturellement avec l'âge. Ils ne révèlent pas tous pour autant les prémices de la maladie d'Alzh...

La maladie d'Alzheimer, une maladie professionnelle? Mis à jour le 27/12/2010 - 01h00

Et si la maladie d'Alzheimer était une maladie professionnelle ? C'est ce que suggère cette étude, en montrant que les ouvriers viticoles, fortement exposés aux pesticides , présentent un risque accru de développer une démence, dont la maladie d'Alzh...

Plus d'articles