Médicaments : les bons gestes en cas d'intoxication

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 22/08/2017 - 11h54
-A +A

Absorption accidentelle par les enfants, erreur de posologie ou ingestion volontaire lors d'une tentative de suicide, les intoxications médicamenteuses sont fréquentes, inquiétantes et nécessitent d'intervenir de toute urgence.

Ayez les bons réflexes.

PUB

Le délai d'intervention après une intoxication médicamenteuse est crucial

Les conséquences d'une intoxication médicamenteuse dépendent de nombreux facteurs : du type de médicaments ingérés bien sûr, de la quantité et du délai d'intervention, mais également de l'âge de la personne, de son état de santé et de la prise éventuelle d'alcool car cette boisson a l'inconvénient d'accentuer l'action du médicament ingéré accidentellement ou volontairement.

Les bons réflexes à adopter en cas d'intoxication médicamenteuse

  • Si la personne est inconsciente, dans le coma, placez-la en position latérale de sécurité pour éviter les risques d'asphyxie: couché sur le côté gauche, tête en arrière afin de faciliter la ventilation. Otez tout ce qui pourrait entraver la fonction respiratoire : ceinture, cravate, dentier...
  • •En cas d'arrêt respiratoire, pratiquez le bouche-à-bouche et le massage cardiaque.
  • •Sinon asseyez la personne ou couchez-la sur le côté et gardez-la sous constante surveillance.
  • Recherchez les médicaments incriminés ou toutes autres traces de médicaments : boîtes, blisters…
  • •Appelez le centre antipoison au 070.245.245 ou le 112. Selon la gravité, une équipe sera envoyée sur les lieux. Le centre antipoison est à même de donner des conseils en fonction des médicaments absorbés.
  • •Ne donnez surtout rien à boire, ni eau, ni lait. Il faut savoir que le lait, riche en graisses, favorise le passage de certains médicaments dans l'organisme, d'où une intoxication plus rapide.
  • •De la même facon, et contrairement à une autre idée reçue, ne cherchez pas à faire vomir la victime.

Intoxication médicamenteuse bénigne

Attention, toute intoxication, même bénigne, nécessite une consultation médicale et une surveillance de plusieurs jours.
Idéalement, il faudrait toujours avoir sur soi, dans son portefeuille par exemple, et à proximité du téléphone (ou enregistré sur le répertoire de son mobile), le numéro de téléphone du centre antipoison: 070.245.245. Un médecin vous répond 24h sur 24, 7 jours sur 7.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 03/06/2008 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 22/08/2017 - 11h54
Notez cet article
PUB
A lire aussi
Une armoire à pharmacie réussie Mis à jour le 02/06/2009 - 00h00

Avec les beaux jours qui reviennent, les activités se multiplient. Or les sorties à pieds, en rollers ou à vélo, les jeux dans le jardin ou au square, le jardinage... sont susceptibles d'occasionner de petits bobos. C'est le moment de vérifier le con...

Cannabis: d'euphorisant à médicament Mis à jour le 16/12/2003 - 00h00

Le joint et la tasse de thé de cannabis font une entrée de plus en plus remarquée dans l'arsenal thérapeutique du médecin. Euphorisant subversif au XXe siècle, le cannabis est devenu un médicament reconnu en ce XXIe siècle.

Constipation ? Grande prudence avec les laxatifs... Publié le 18/04/2017 - 11h18

La constipation est un état qui empoissonne la vie de millions de personnes, et plus particulièrement des femmes. Le respect de règles d'hygiène peut suffire à faire disparaître ce problème. En cas d'échec, on peut recourir aux laxatifs , des médicam...

Plus d'articles