Des médecins le week-end pour moins d’abus

Article créé le 27/06/2016 - 16h29 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 27/06/2016 - 16h29
-A +A

Depuis combien de temps entend-on parler de l’encombrement des urgences par des patients qui pourraient très bien être traités par leur médecin habituel ? En Grande-Bretagne, on teste une solution qui semble simplissime…

PUB

Des médecins disponible tous les jours

Le week-end, sans médecin, il devient soudain difficile d’évaluer son état de santé. Une douleur handicapante et désagrable sera pourtant supportable si l’on sait que l’on aura de quoi la contrer dans la journée. Mais si l’on est vendredi soir et qu’il n’est pas possible de se faire soigner avant le lundi… Les urgences semblent soudain se justifier. Mais pas aux yeux du personnel des hôpitaux, débordés par des cas qui ne sont manifestement pas des urgences, et qui n’en ont plus la possibilité de soigner les vraies urgences.

Informer, mais pas seulement

Pour contrer cette situation, le gouvernement britannique a décidé d’ouvrir des cabinets de médecins généralistes sept jours par semaine et de mesurer l’impact de la mesure sur la fréquentation des services des urgences. La conclusion, on pouvait s’y attendre : une baisse brutale de la fréquentation des services d’urgence, avec 18% de visites en moins les samedis et les dimanches.

Plus important encore peut-être : des séjours à l’hôpital, et des voyages en ambulance, étaient aussi évités. Et de ce côté là, ce ne sont pas les patients et leurs angoisses qui sont en cause – plutôt les médecins. Selon les auteurs de l’étude, il est probable que les médecins des urgences, confrontés à des patients qu’ils ne connaissent pas, surtout quand ils sont âgés, soient enclins à pécher par excès de prudence pour éviter les erreurs.

Billet initialement publié le 27/06/2016 - 16h29 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 27/06/2016 - 16h29
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Echographie en question Mis à jour le 13/01/2002 - 00h00

Les remous produits par l'arrêt d'une cour de justice en France atteignent la Belgique : selon celui-ci, on pourrait avoir le droit de ne pas naître…

Sommeil : la régularité, ça compte ! Publié le 20/11/2015 - 12h23

Rattraper le week-end les heures de sommeil qui vous manquent dans la semaine n’est pas suffisant pour rester en bonne santé. Quand votre vie quotidienne ne vous permet pas les heures de sommeil dont votre corps a besoin, les conséquences sur la sant...

Plus d'articles