Maux de ventre : est-ce une diverticulite ?

Mise à jour par Thomas Coucq, journaliste santé le 24/04/2014 - 15h04
-A +A

La diverticulose est une conséquence du vieillissement du côlon particulièrement fréquente dans nos pays.

Méconnue, elle peut pourtant donner lieu à une diverticulite, une complication aux conséquences parfois graves.

Quels signes peuvent évoquer une diverticulite ?

PUB

Diverticulose : quand l’intestin se ride

Et si notre peau n’était pas la seule à se rider face aux assauts du temps qui passent ? Nos intestins vieillissent également. Avec les années, de petites poches, les diverticules, peuvent en effet se former sur la paroi du côlon, comme autant de petites rides. C’est ce qu’on appelle la diverticulose.

Bien qu’elle soit méconnue, la diverticulose est particulièrement fréquente, en particulier dans les pays industrialisés. Une alimentation pauvre en fibres dans nos pays a en effet progressivement favorisé son apparition dans la population.

Après 50 ans, une personne sur trois est concernée par une diverticulose.
Et cette proportion augmente avec l’âge ! Elle touche en effet 50 % des plus de 70 ans et 66 % des plus de 85 ans.

 

Diverticulite, complication de la diverticulose

La diverticulose est bénigne et asymptomatique (elle ne présente aucun symptôme). Elle est d’ailleurs le plus souvent détectée par hasard à l’occasion d’un examen réalisée pour d’autres raisons, une coloscopie par exemple.

Mais les diverticules peuvent également s’infecter ; c’est la diverticulite !
30 % des personnes souffrant de diverticulose présenteront un jour une telle complication.

En cas de diverticulite, l’infection est généralement localisée à la paroi du gros intestin mais elle peut également atteindre le péritoine, la membrane qui tapisse l’abdomen, et donc provoquer une péritonite. Il s’agit dans ce dernier cas d’une urgence chirurgicale.

Les symptômes de la diverticulite
La diverticulite se manifeste généralement par des douleurs abdominales dans le bas du ventre à gauche, un peu comme pour une appendicite mais de l’autre côté de l’abdomen. Les douleurs évoluent généralement crescendo et peuvent s’accompagner d’un peu de fièvre, de nausées ou d’une perturbation du transit intestinal.

Initialement publié par Thomas Coucq, journaliste santé le 28/04/2014 - 10h34 et mis à jour par Thomas Coucq, journaliste santé le 24/04/2014 - 15h04

Merci au Dr Frédéric Flamme, gastro-entérologue au CHU Ambroise Paré à Mons.
Sources : Bourreille A., Montravers P., Boyer J., Schmit J-L., Teillet L., Loiseau D. Complications de la diverticulose colique : Recommandations. Gastro-entérologie Clinique et Biologique. 2007 ; 31 : 3S21-3S26.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Le diverticule de Meckel : un drôle d'appendice Mis à jour le 21/02/2006 - 00h00

Le diverticule de Meckel est présent chez environ 2% de la population. Il s'agit d'un appendice de l'intestin grêle qui, normalement, disparaît à la naissance. Il se manifeste de différentes facons. Parfois, en raison de sa localisation, il fait pens...

Sang dans les selles: quelles causes possibles ? Publié le 14/02/2017 - 16h09

La présence de sang dans les selles doit vous amener à consulter. Si la cause est souvent bénigne (hémorroïdes, constipation), il peut aussi s’agir du signe d’une maladie, parfois grave. Et attention, la quantité de sang présent dans les selles n’est...

La télévision favorise-t-elle l'autisme ? Mis à jour le 21/11/2006 - 00h00

Depuis quelques dizaines d'années une augmentation des diagnostics d' autisme se profile. Pour expliquer cette étonnante multiplication des cas, des chercheurs américains ont suivi la piste de la possibilité croissante offerte aux très jeunes enfants...

Plus d'articles