Masturbation masculine : les problèmes qui peuvent se poser

Mise à jour par Dr Catherine Solano, médecin et sexologue le 08/05/2017 - 09h50
-A +A

PUB

Les images X et la masturbation masculine


Classiquement, la masturbation était pratiquée par des hommes sous la forme de gestes pratiques associés à des pensées érotiques. Or, l’apparition des films X a pu changer cela. Certains hommes, très nombreux, n’imaginent plus pratiquer cet autoérotisme sans images pornographiques. Le problème, c’est que le cerveau humain peut s’habituer à ces images et en avoir besoin pour parvenir à l’orgasme. Alors, dans un rapport de couple, sans ces images, l’excitation ne parvient pas à monter suffisamment haut pour déclencher un orgasme.

L’addiction à la masturbation


Les addictions sexuelles existent, et l’une d’entre elles concerne la masturbation masculine. Quand un homme vit une période de stress intense, de tension importante, de mal être, voire de dépression, il peut avoir recours à la masturbation comme un médicament source de bien-être et de détente. C’est bien moins dangereux que l’alcool, les médicaments ou les drogues… Mais cela peut sembler inquiétant de ressentir un besoin de masturbation plusieurs fois par jour, parfois jusqu’à plus de 10 ou 20 fois !

Initialement publié par Dr Catherine Solano, médecin et sexologue le 06/10/2016 - 10h01 et mis à jour par Dr Catherine Solano, médecin et sexologue le 08/05/2017 - 09h50

Enquêtes sur la sexualité en France sous la direction de Nathalie Bajos et Michel Bozon Éditions la découverte, 2008.

Notez cet article
PUB