Maladies cardiovasculaires

Mise à jour le 13/08/2009 - 02h00
-A +A

"On a l'âge de ses artères". On peut être vieux avant l'âge lorsqu'on est affecté d'une maladie cardio-vasculaire. Ces maladies, comme leur nom l'indique, atteignent le coeur et les vaisseaux sanguins, c'est-à-dire tout le système cardio-vasculaire. Elles sont la première cause de mortalité dans les pays développés.

PUB

Le système cardio-vasculaire

Le système cardio-vasculaire est une mécanique de haute précision.Le coeur est un muscle lisse de 300 g environ qui bat de 60 à 80 fois par minute.Les contractions cardiaques échappent totalement à la volonté car elles dépendent du système nerveux sympathique et de tout un système hormonal, dont l'adrénaline, hormone du stress. Le coeur propulse violemment dans les artères le sang oxygéné qui vient des poumons.Le système artériel ressemble à un arbre dont le tronc est l'aorte, directement branchée sur le coeur. Les grosses branches sont les artères coronaires qui irriguent le coeur, les artères carotides qui vont directement au cerveau, les artères rénales qui nourrissent les reins. Les ramifications sont les artérioles et les vaisseaux capillaires, de plus en plus fins. Ces capillaires sont le lieu d'échange entre le sang et les cellules.Quant aux veines, réparties elles aussi en ramifications, elles véhiculent le sang des capillaires jusqu'au coeur. Tous ces vaisseaux sanguins sont des tuyaux souples et élastiques dont le diamètre se modifie en permanence afin de maintenir une pression constante du sang quelles que soient les circonstances. Ce phénomène, aussi appelé tension artérielle, est sous la dépendance d'un système ultra-sophistiqué dirigé par le système nerveux, une batterie d'hormones et de sels minéraux, dont le sodium.

Artères et maladies vasculaires

Les maladies cardio-vasculaires sont dues au mauvais fonctionnement des vaisseaux sanguins. Au fil de la vie, sous l'effet de l'âge et de différentes agressions, les parois des artères se détériorent, perdent leur souplesse et s'encrassent. L'artériosclérose est le vieillissement normal des artères. Elles deviennent de moins en moins souples et s'adaptent moins bien aux phénomènes de dilatation et de constriction qui assurent une bonne circulation et un bon équilibre de la tension artérielle peut en être la conséquence. L'athérosclérose est une maladie qui peut s'installer dès l'adolescence. Des dépôts d'une mixture complexe, appelée "athérome" et composée en grande partie de cholestérol, s'y fixent par endroits. Plus ils sont importants, plus les parois des artères sont durcies et leur diamètre est par endroits rétréci. Ca se passe comme dans une machine à laver ou comme dans des canalisations envahies par le calcaire. Tout marche bien mais insidieusement, l'eau coule de plus en plus lentement et un jour, ça se bouche. Dans le corps, le sang circule de moins en moins bien dans les artères sclérosées, l'oxygène est moins bien distribué et le moindre incident de parcours peut être catastrophique, un petit bouchon (un caillot sanguin) pouvant bloquer toute la circulation, un minuscule morceau d'artère pouvant se rompre.

Initialement publié le 07/03/2002 - 01h00 et mis à jour le 13/08/2009 - 02h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Et vous, prenez-vous votre vie à cœur? Publié le 08/09/2011 - 10h14

Du 26 septembre au 2 octobre aura lieu la "semaine du cœur", organisée par la ligue cardiologique belge. Objectif? Sensibiliser aux maladies cardiovasculaires, première cause de décès en Belgique malgré les possibilités de prévention. Cette année, pl...

Pensez à faire dépister l'artérite Mis à jour le 09/02/2009 - 00h00

Vous avez plus de 60 ans et vous présentez un facteur de risque cardiovasculaire (diabète, hypertension, cholestérol, antécédent familial...)? Vous devriez faire mesurer votre ISP. Il s'agit d'un examen diagnostique très simple qui permet de dépister...

Aînés, surveillez votre coeur ! Mis à jour le 20/05/2002 - 00h00

Selon une étude italienne, dans une famille de plusieurs enfants les aînés seraient davantage sujets aux maladies coronariennes (artères qui irriguent le cŒur) que le reste de leurs frères et sŒurs. Leur risque de décès par accident cardio-vasculaire...

Plus d'articles