La maladie de Renander décryptée

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 27/09/2013 - 13h37
-A +A

Une douleur sous le gros orteil au moment où l'on pose le pied par terre : chez les sportifs, et particulièrement les enfants et adolescents les plus enthousiastes, on peut penser à la maladie de Renander.

PUB

Maladie de Renander : les pieds jeunes sont les plus touchés

La maladie de Renander est peu connue du grand public.
Pourtant, elle est relativement répandue et concerne surtout les enfants et les adolescents sportifs, notamment les petits rats d'opéra qui imposent de trop lourdes contraintes à leurs pieds. Elle touche aussi les gymnastes, les athlètes, les footballeurs, les coureurs à pied et même les joueurs de tennis (comme Jimmy Connors en son temps).

La douleur se manifeste au niveau des sésamoïdes à la base du gros orteil.
Ces osselets portent ce nom bizarre parce qu'ils ressemblent à des graines de sésame. Du point de vue histochimique, leur histoire est tout à fait intéressante, puisqu'au contraire des autres pièces osseuses de notre squelette, il s'agit ici de vestiges de ligaments calcifiés. De ce fait, les os sésamoïdes ne sont pas directement reliés à l'articulation mais fondus dans l'épaisseur du tendon.

Maladie de Renander : des symptômes spectaculaires

A chaque fois qu'il pose le pied sur le sol, le patient ressent une douleur vive sous le gros orteil.
Parfois, la lésion s'accompagne d'un gonflement, d'une rougeur, voire d'une sensation de paralysie. On éprouve aussi des difficultés pour tendre et plier le pouce du pied (aussi appelé hallux). A la longue, la démarche du jeune patient reflète cette gêne graduelle. Il se met à boiter.

Examens et diagnostic de la maladie
Pour poser son diagnostic, le médecin procède par palpation et manipulation de l'orteil dans tous les sens. Il prescrit ensuite une radio. La lésion n'est pas toujours visible sur les clichés, mais l'examen permet d'exclure le diagnostic de fracture.
Ne vous étonnez pas si le médecin demande une radio des deux pieds. Il est parfois nécessaire de comparer la radio du pied atteint à une image de l'autre côté pour poser le bon diagnostic.
Attention : lorsqu'elle survient chez l'adulte, la maladie de Renander est souvent confondue avec une crise de goutte articulaire.

Initialement publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé le 02/12/2008 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 27/09/2013 - 13h37

Rev Rhum Mal Osteoartic. 1978 Jul-Sep;45(7-9):479-86.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Hallux valgus, ou plus communément "oignon" Publié le 21/10/2013 - 15h22

L'oignon, ou hallux valgus, est une déviation exagérée du gros orteil vers l'extérieur, s'accompagnant d'une zone enflammée et gonflée. Cette déviation, qui touche 5 à 10% de la population, plus particulièrement les femmes, est responsable de douleur...

Vos pieds, reflet de votre santé Mis à jour le 21/04/2017 - 17h07

Le saviez-vous ? Les pieds peuvent révéler des problèmes de santé, parfois méconnus de leur propriétaire. Examinez-les donc de temps en temps. Et consultez votre médecin si vous observez l’apparition d’un signe bizarre.

Que nos pieds s'épanouissent Publié le 21/10/2013 - 15h28

En trente ans, nos pieds ont gagné trois pointures. Ainsi, la moyenne au rayon femme est désormais le 40, tandis que le 43 règne du côté des hommes. Comment en prendre soin.

Plus d'articles