Maladie rénale : je protège mes reins

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 05/05/2017 - 17h17
-A +A

Entre 250.000 et 500.000 Belges souffrent d’une insuffisance rénale, mais la plupart d’entre eux ne le savent pas. Outre le dépistage régulier reposant sur une simple prise de sang pour vérifier le bon fonctionnement rénal, il existe quelques règles d’hygiène de vie très simples permettant de maintenir ses reins en bonne santé. 

PUB

Pourquoi est-ce si important de prendre soin de ses reins ?

L’issue de toute maladie rénale est l’insuffisance rénale, indiquant que les reins ne fonctionnement plus correctement. Les reins étant chargés de filtrer les déchets en vue de leur élimination dans l’urine, l’organisme s’empoisonne progressivement. Mais cette évolution est très lente, et le plus souvent asymptomatique. En effet, ce n’est qu’à un stade très avancé que l’insuffisance rénale provoque des symptômes.

Petite revue des conséquences d’un mauvais fonctionnement des reins

  • L’accumulation de substances toxiques dans le sang entraine une sensation de mal-être, des nausées, vomissements, perte de l’appétit, troubles du sommeil.
  • Les acides issus de la digestion des aliments normalement éliminés par les reins s’accumulent dans l’organisme, c’est l’acidose métabolique.
  • Les reins ne fabriquent plus l’érythropoïétine (EPO), hormone qui stimule la production de globules rouges dans la moelle osseuse. Il en résulte une anémie avec fatigue importante et persistante et un essoufflement, pouvant à long terme entraîner des dommages cardiaques.
  • Le mécanisme de régulation du calcium et du phosphore est déréglé : les os se fragilisent.
  • La production réduite d’urine par les reins entraîne œdèmes au niveau des mains et des chevilles, voire du poumon dans les cas graves.
  • Une mauvaise élimination du potassium en excès est à l’origine de crampes et de troubles du rythme cardiaque.
  • De nombreux autres troubles sont associés aux maladies rénales : besoin fréquent d'uriner, notamment la nuit, mauvais goût dans la bouche, perte d'appétit, nausées, essoufflement, démangeaisons persistantes, crampes nocturnes, gonflement des paupières et/ou des chevilles...

 

Les 6 règles de base pour des reins en bonne santé

Il est possible de prévenir ces désagréments en adoptant une vie saine garantissant la bonne santé des reins :

  1. Boire beaucoup d’eau tout au long de la journée pour faciliter le travail des reins (au moins 1 litre par jour).
  2. Adopter une alimentation équilibrée afin d’éviter le surpoids et l’excès de cholestérol.
  3. Limiter le sel qui favorise l’hypertension.
  4. Arrêter de fumer.
  5. Pratiquer une activité physique régulière.
  6. Éviter les substances toxiques pour les reins :
  • pas d’automédication : les anti-inflammatoires non stéroïdiens, y compris l’aspirine, peuvent être toxiques pour les reins, tout comme certains analgésiques utilisés à fortes doses et à long terme, comme le paracétamol ;
  • pas d’abus de laxatifs ou de diurétiques, et de tout produit dont la composition n’est pas clairement identifiée (herbes chinoises…) ;
  • attention aux régimes hyperprotéinés qui peuvent fatiguer les reins ;
  • attention, lors d’examens radiologiques, l’injection de produits de contraste iodés peut endommager les reins des personnes fragiles.
Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 16/10/2007 - 00h00 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 05/05/2017 - 17h17

http://www.fnair.asso.fr/

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Comment protéger mes reins et contre quoi? Mis à jour le 04/01/2012 - 12h19

Nos reins assument des fonctions essentielles. En fabriquant l’urine, qui contribue à éliminer les substances toxiques ou inutiles, nos reins jouent notamment un rôle de purificateur pour notre organisme entier. La particularité de la maladie rénale...

Plus d'articles