Maladie rénale: 1 personne sur 20 est atteinte sans le savoir...

Mise à jour par Dr Philippe Presles le 04/03/2013 - 17h52
-A +A

Inconvénient majeur, la maladie rénale évolue silencieusement.

C’est ainsi que la majorité des personnes atteintes l’ignorent et risquent une insuffisance rénale

Une seule solution, se faire dépister car on peut détecter cette maladie suffisamment tôt pour ralentir son évolution, voire la stopper.

PUB

Quelles sont les trois principales causes de la maladie rénale?

À partir de 60 ans, on perd 10% de fonction rénale tous les 10 ans.

Si la maladie rénale est rare avant 45 ans, sa fréquence augmente ensuite avec l’âge, notamment après 65 ans.

Ainsi la fréquence des maladies rénales va encore augmenter dans les années à venir en raison du vieillissement de la population et de l’augmentation du diabète et de l’hypertension artérielle, trois causes majeures d’insuffisance rénale.

L’insuffisance rénale est induite par des pathologies (diabète, hypertension, polykystose, pyélonéphrites, infections…) qui détruisent progressivement et de façon irréversible les différentes structures rénales.

Dans un quart des cas, l’insuffisance rénale est liée à une hypertension et dans un autre quart des cas à un diabète, ces deux affections entraînant des lésions vasculaires qui altèrent la fonction des reins.

 

La complication principale de la maladie rénale est cardiovasculaire

Lorsque les reins fonctionnent mal, ils altèrent le métabolisme général de l’organisme en provoquant l’accumulation de déchets toxiques et de sels minéraux puisqu’ils remplissent mal leur fonction de filtre.

Cette accumulation de déchets entraîne une sécrétion exagérée d'hormones hypertensives par le rein, menant à une augmentation de la pression artérielle.

Or, comme indiqué ci-dessus, l’hypertension accélère les lésions du rein et l'évolution de l’insuffisance rénale.

Cette hypertension entraîne d’autres complications: insuffisance cardiaque, pathologie coronarienne, artérite des membres inférieurs.

Initialement publié par Dr Philippe Presles le 12/03/2013 - 00h00 et mis à jour par Dr Philippe Presles le 04/03/2013 - 17h52

Société de néphrologie, Fondation du Rein, Inserm (http://www.inserm.fr/thematiques/circulation-metabolisme-nutrition/dossiers-d-information/insuffisance-renale), Fédération nationale d’aide aux insuffisants rénaux, http://www.semainedurein.fr/.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Pensez au dépistage des maladies rénales Mis à jour le 07/10/2008 - 00h00

Parce qu'elles sont silencieuses, et que les reins sont des organes vitaux, les maladies du rein doivent être dépistées précocement. Encore trop souvent, elles sont diagnostiquées à un stade proche de l'insuffisance rénale qui nécessite alors un trai...

Comment protéger mes reins et contre quoi? Mis à jour le 04/01/2012 - 12h19

Nos reins assument des fonctions essentielles. En fabriquant l’urine, qui contribue à éliminer les substances toxiques ou inutiles, nos reins jouent notamment un rôle de purificateur pour notre organisme entier. La particularité de la maladie rénale...

Tabac, diabète et rein ne font pas bon ménage Mis à jour le 10/02/2002 - 00h00

L'une des grandes complications du diabète est l'insuffisance rénale terminale qui conduit au rein artificiel. Cette complication est liée à deux facteurs, le taux de sucre dans le sang bien sûr, mais aussi le tabagisme.

Pas de cola, c'est mieux pour les reins ! Publié le 08/09/2014 - 14h39

Deux verres de cola par jour, c'est deux fois plus de risques d'insuffisance rénale ! Eh oui, les dangers de cette boisson ne se cantonnent pas à sa teneur élevée en sucre mais aussi à la quantité d'acide phosphorique qu'elle apporte….

Plus d'articles