Maladie d'Alzheimer : priorité aux aidants

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 01/06/2015 - 12h57
-A +A

Les aidants des patients Alzheimer, ce sont toutes les personnes qui, ni médecins ni infirmières, s'en occupent pourtant, parfois à temps plein.

Souvent, ce sont des proches (enfants, conjoints) qui se chargent de cette tâche très lourde et très importante.

PUB

Maladie d'Alzheimer: les aidants sont importants

Selon une étude du KCE (Centre fédéral d'expertise des soins de santé), l'élément qui retarde le plus le placement des patients Alzheimer dans des institutions spécialisées est le fait que leurs aidants informels reçoivent une aide professionnelle. Ces aidants informels, famille ou conjoints qui sont là à tout moment pour soutenir le patient Alzheimer dans sa vie quotidienne, sont donc un maillon fondamental dans la lutte contre la maladie. Or leur rôle déjà difficile s'accompagne souvent de l'isolement.

Heureusement, il existe des conseils et des solutions pour s'en sortir.

Quelques règles de base du soin des personnes Alzheimer

La maladie d'Alzheimer est une maladie complexe, et un malade n'est pas l'autre. De même, chaque aidant est différent et certains conseils peuvent aider une personne et en démoraliser une autre...

Certaines stratégies sont cependant recommandées par la plupart des spécialistes :

  • Fournissez au malade Alzheimer, autant que possible, des repères : calendrier, horloge, mais aussi photos de famille.
    Maintenez toujours semblables les endroits où la personne touchée doit effectuer ses activités quotidiennes.
  • Pour communiquer, simplifiez au maximum les messages : dites une chose à la fois, en définissant bien de quoi vous parlez.
    Regardez la personne, voire établissez un contact physique pour qu'elle comprenne bien que vous vous adressez à elle.
  • Soyez particulièrement attentif à ce qui touche à l'alimentation, en ce qui concerne les soins physiques, pour éviter la perte de poids qui va très souvent avec la maladie d'Alzheimer. Cela ne se passe pas seulement aux repas : les soins bucco-dentaires peuvent jouer un rôle important dans le plaisir, voire la possibilité, de se nourrir.

 

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 07/12/2009 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 01/06/2015 - 12h57

Michèle Micas: "Vivre avec une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer", éd. J. Lyon, 2006. www.info-alzheimer.be

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Simples trous de mémoire ou maladie d'Alzheimer? Publié le 08/12/2014 - 09h24

Oublier un code, perdre ses clés, se tromper de couloir de métro, ne pas se rappeler un numéro de téléphone...… De tels troubles de la mémoire augmentent naturellement avec l'âge. Ils ne révèlent pas tous pour autant les prémices de la maladie d'Alzh...

Comment gérer un proche malade d'Alzheimer ? Publié le 12/11/2013 - 11h56

La maladie d’Alzheimer transforme la vie de la personne touchée, mais aussi celle de son entourage et particulièrement celle de l’aidant, la personne désignée pour accompagner le malade au quotidien. Comment surmonter une telle épreuve ? Quelques con...

Peut-on prévenir la maladie d’Alzheimer? Mis à jour le 12/08/2011 - 14h35

Nous avons tous déjà entendu que stimuler nos fonctions cérébrales et notamment intellectuelles pouvait nous protéger de la maladie d’Alzheimer . C’est ainsi que l’on recommande les mots croisés et toutes sortes d’apprentissages. Aujourd’hui, de nouv...

Plus d'articles