Mal à l’oreille… est-ce que je fais une otite ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 24/02/2017 - 11h03
-A +A

PUB

Comment traite-t-on une douleur d'oreille ?

Il vaut mieux ne pas utiliser de gouttes en cas de douleur d’oreille sans avis d’un médecin. En effet, certaines feront plus de mal que de bien si le tympan est percé.

S'il s'agit d'une otite, on prendra de toute façon un médicament pour lutter contre la douleur – paracétamol ou ibuprofène le plus souvent. Pour résoudre le problème lui-même, des gouttes peuvent être utilisées en cas d’otite externe, ou d’otite moyenne aigue perforée (si le tympan n’est pas percé, les gouttes ne parviendront pas jusqu’à l’infection et seront donc sans utilité). Enfin, des antibiotiques par voie orale pourront compléter le traitement.

Traiter les douleurs d’oreille quand il n’y a pas d’otite
Bien sûr, angines et problèmes dentaires ou de mâchoire méritent un traitement qui n'a rien à voir avec vos oreilles.

Les bouchons de cérumen peuvent être ramollis grâce à des gouttes, puis évacués en injectant de l'eau dans l'oreille - la pression délogera le bouchon. Si vous n'êtes pas sûr de parvenir à faire le geste vous-même, vous pouvez demander à votre médecin.

On le voit, selon la cause, des traitements très différents pourront être appliqués. C'est pourquoi une visite chez le médecin est toujours recommandée si la douleur d'oreille se maintient. Votre médecin généraliste est normalement compétent pour détecter une otite, mais le spécialiste de l'oreille, c'est l'ORL.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 09/12/2013 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 24/02/2017 - 11h03

Dr Aurélie Van de Voorde, ORL à l'hôpital Erasme

Notez cet article
PUB