Maison saine : votre maison est-elle toxic-free ?

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 28/07/2014 - 15h04
-A +A

Les matériaux synthétiques et les produits chimiques envahissent nos logements.

Mais en faisant quelques efforts et surtout en changeant nos habitudes, nous pouvons diminuer la pollution de l'air que nous respirons.

Et vous ? Avez-vous les bons réflexes chez vous ?


PUB

1) À quel rythme aérez-vous habituellement votre logement ?

  • 20 minutes chaque jour.

La pollution à l'intérieur de nos logements dépasse celle qui règne à l'extérieur. Il est donc essentiel d'aérer tous les jours pendant au moins 20 minutes, chaque pièce de notre logement.

 

2) Pour nettoyer les vitres, vous utilisez plutôt :

  • Du vinaigre blanc.

Le vinaigre blanc est un produit naturel qui remplace avantageusement les produits chimiques à vitres. Quant aux sprays et autres vaporisateurs, ils sont à éviter ! Vous pouvez également utiliser du vinaigre contre le calcaire, au lieu d'un produit spécial anticalcaire. Il est aussi naturellement antiseptique.

 

3) La plupart de vos meubles sont :

  • En bois massif.

Le bois aggloméré dégage pendant longtemps des composés organiques volatils toxiques. Mieux vaut l'éviter et privilégier les matériaux naturels, comme le bois massif !

 

4) Pour dégraisser, vous êtes plutôt du genre à employer :

  • Du savon noir.

100% naturel, le savon noir est un excellent dégraissant à privilégier au détriment des nombreux produits ménagers toxiques. Méfiez-vous des parfums de synthèse, ils sont toxiques.

 

5) De retour du pressing :

  • Vous enlevez illico le plastique protecteur.

Le perchloréthylène est un solvant couramment utilisé pour le nettoyage à sec, classé comme "cancérigène probable". Alors un conseil : ôtez le plastique des vêtements qui reviennent du pressing et aérez-les en laissant la fenêtre ouverte.

 

6) Vous êtes du genre :

  • A faire le vide régulièrement.

En accumulant objets, vêtements, bibelots, on accumule aussi la poussière, les acariens, les microbes et les polluants. Il est essentiel de trier régulièrement.

 

7) Votre décoration privilégie plutôt :

  • Le bois naturel.

Ayez le réflexe de privilégier les matières naturelles: bois massif (évitez les bois exotiques qui sont en voie de disparition), terre cuite, grès, faïence, fibres naturelles (coco, sisal, chanvre). Évidemment vous éviterez aussi d'appliquer peintures, vernis et autres traitements chimiques sur du bois naturel !

 

8) Quel est votre joker pour déboucher la douche ?

  • La ventouse.

Les produits déboucheurs de canalisation sont particulièrement toxiques. Évitez-les !

 

9) Côté plantes vertes :

  • Vous en avez beaucoup.

De nombreuses plantes possèdent des propriétés dépolluantes : Ficus, Kentia, lierre, Philodendron, Aglaonéma, Chamaedoréa, Chlorophytum, DracaenaSansevieria, etc.

 

10) Contre les mauvaises odeurs ou tout simplement pour le plaisir que ça sente bon :

  • Vous utilisez des huiles essentielles.

Oubliez les parfums de synthèse (toxiques) et privilégiez les huiles essentielles : pin, lavande, etc. Elles ont en outre des propriétés désinfectantes.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 28/06/2010 - 00h00 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 28/07/2014 - 15h04
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Réflexes anti-pollution d'intérieur Mis à jour le 11/05/2009 - 00h00

Nos activités, nos aménagements et ameublement, nos séances de nettoyage et de bricolage, sont autant de sources de pollution intérieure. Voici quelques réflexes préventifs pour améliorer la qualité de l'air que nous respirons à l'intérieur de nos lo...

Le savon noir: efficace et magique! Publié le 07/01/2013 - 12h47

Naturel et économique, le savon noir possède de nombreuses propriétés. Véritable élixir de beauté pour la peau, le savon noir est également un excellent nettoyant pour la maison mais aussi un insecticide très efficace pour le jardin. Un produit multi...

Pourquoi est-on plus souvent malade en hiver ? Mis à jour le 18/12/2015 - 10h50

Vous l’avez évidemment remarqué, nous sommes plus souvent malades en hiver. Comment expliquer ce phénomène ? Sommes-nous vraiment plus fragiles ? Les microbes sont-ils plus nombreux, plus virulents lorsqu’il fait froid ? Le point sur cette question q...

Plus d'articles