Maigrir durablement : une ordonnance en 10 conseils

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 06/06/2013 - 10h04
-A +A

PUB

Augmentez vos dépenses en mangeant pimenté

Le piment a un effet brûleur de graisse.
L’ingestion de piment stimule la dépense énergétique et accélère le métabolisme, comme en témoignent la forte sensation de chaleur et la transpiration intense qui suivent l’absorption d’une forte dose de pigment.

En pratique
Dès que possible, ajoutez-en (raisonnablement) dans vos plats et prenez progressivement l’habitude de manger pimenté.

Limitez le sel au profit du poivre

Il faut impérativement limiter vos apports en sel.
Outre ses effets sur les artères et sur le risque de cancer de l’estomac, le sel est un déclencheur de l’appétit (expliquant pourquoi les biscuits apéritifs et les fruits secs sont salés).

En pratique
Sachant que le sel se cache partout et qu’il n’est donc pas facile de connaître nos véritables apports, il faut modifier vos habitudes. Supprimez le sel sur la table et diminuez progressivement le sel que vous ajoutez lorsque vous cuisinez jusqu’à confectionner des plats très peu salés, voire sans sel ajouté du tout. On s’habitue à tout ! Et une bonne façon d’y parvenir est de relever vos plats avec du poivre, gris, vert, noir ou blanc (mais pas rose, toxique à forte dose) d’autant plus que le poivre représente un allié minceur car il agirait comme un brûleur de graisse, c’est-à-dire qu’il contribue à augmenter les dépenses énergétiques.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 11/06/2013 - 10h04 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 06/06/2013 - 10h04

Dr Frédéric Saldmann, « Le meilleur médicament, c’est vous », Editions Albin Michel, 2013.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB