Ma routine cheveux zéro déchet

Publié par Lauranne Garitte, Journaliste santé le 11/12/2017 - 16h27
-A +A

Avez-vous déjà regardé votre salle de bain ? Vous ne comptez plus le nombre de flacons qui s’y accumulent, entre le shampoing, l’après-shampoing, le baume, le spray pour la brillance, les masques capillaires, etc. ? Prendre soin de ses cheveux sans accumuler une multitude de déchets, c’est possible !

PUB

Moins de lavages, moins de déchets

Combien de fois par semaine vous lavez-vous les cheveux ? Tous les jours ? C’est trop. Les glandes sébacées du cuir chevelu produisent naturellement du sébum qui s’accumule jour après jour sur votre crâne et vos cheveux. Ce sébum sert à protéger les cheveux contre les agressions extérieures. En vous lavant trop fréquemment les cheveux, vous enlevez le sébum protecteur de vos cheveux et rendez votre cuir chevelu sec et sensible. Deux à trois lavages par semaine, en fonction du type de cheveux, suffisent. Vous pouvez aussi expérimenter le no poo, plus radical, et pour le coup, entièrement zéro déchet.

Laver

Le meilleur déchet est celui qui n’existe pas. Et pour cela, le shampoing solide est la panacée : il est plus léger donc son transport est moins polluant, et il n’exige pas de contenant de plastique. Il s’utilise à la manière d’un savon pour le corps, mais sur les cheveux. Il mousse, et lave aussi bien que les shampoings liquides. Reste à vous procurer le shampoing qui convient à votre type de cheveux : il en existe plusieurs sortes différentes. Si cette technique ne vous convient pas, le shampoing liquide en vrac est une alternative qui vous permettra de diminuer le nombre de flacons que vous consommez.   

Nourrir et hydrater

Pour se lancer dans le zéro déchet, il faut penser multiusage. Et s’il y a bien un produit multiusage, c’est l’huile de coco. Elle hydrate la peau, elle blanchit les dents, elle assaisonne vos plats en cuisine, et… elle comporte de nombreux bienfaits pour les cheveux. Grâce à sa richesse en vitamines E et K, et en fer, cette huile nourrit et hydrate les cheveux, les rend plus denses et plus brillants. Adieu les pointes fourchues ou abîmées. Pour ce résultat, utilisez-la avant votre shampoing, en l’appliquant sur vos pointes. Comptez entre 30 minutes et une nuit, puis rincez. Comme tous produits, l’huile de coco ne conviendra pas à tous les cheveux. D’autres huiles végétales vierges auront d’autres vertus. Les huiles de sésame et d’olive, ou le beurre de karité, sont notamment conseillés pour les cheveux secs. Laissez poser quelques heures, voire une nuit, pour des cheveux démêlés et plus forts.

Espacer les shampoings

Tous ces produits naturels créent moins de déchets : on n’en utilise qu’un ou deux, une petite quantité à la fois, et ils se présentent dans des bouteilles ou pots tout simples plutôt que des flacons compliqués, voire des flacons dans des boîtes, que l’on trouve dans le commerce habituel.

Par ailleurs, ces produits sont moins agressifs pour le cuir chevelu. Et avec des cheveux plus sains, vous pourrez espacer progressivement vos shampoings, et donc accumuler moins de déchets. Pensez aussi de temps en temps à faire un shampoing sec au bicarbonate de soude (encore un produit multiusage !) pour absorber le sébum et espacer davantage vos shampoings.

Publié par Lauranne Garitte, Journaliste santé le 11/12/2017 - 16h27
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
Arthurbg

Shampoing solide du bon ???, mais le pire, c’est certain !
http://www.galasblog.com/comment-choisir-et-utiliser-un-shampoing-solid…
Tapez LAURYL sulfate sodium : le pire détergent
Mention Parfum ou flagrance signifie produit chimique bon marché
http://www.beaute-test.com/chasse-neige_lush.php
En liquide et pas cher :
BABY WASH de Lidl : tout usage laver bébé de la tête aux pieds , mieux que produits Hartman en pharmacie, ne convient pas pour ondulations, lui préférer CIEN Pro VITAMINE seulement le « VOLUME & STYLE »
https://www.quechoisir.org/decryptage-produits-cosmetiques-les-fiches-d…

PUB