La lutte contre le cancer, plus simple qu'on ne le croit…

Article créé le 05/02/2013 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 01/02/2013 - 18h17
-A +A

La journée mondiale du cancer aura eu le 4 février.

Le thème de cette année est notre comportement

PUB

Causes du cancer: les coupables ne sont pas ceux que l'on croit!

Selon les chiffres de la Fondation contre le Cancer, nous avons de fausses idées sur le cancer. Et il est important de les corriger: la prévention du cancer ne peut se faire qu'en connaissance de cause…

Surtout que les facteurs de cancer que nous exagérons sont ceux que nous ne maîtrisons pas, ou peu.

Ainsi, 54% des Belges pensent que les OGM peuvent entrainer un cancer, 55% que le fait d'habitude près d'une centrale nucléaire augmente le risque, et 62% que le stress est cancérigène. Pourtant, aucune étude scientifique n'a pour l'instant prouvé que ces différents facteurs causaient la maladie!

En revanche, nous sous-estimons l'importance de certaines de nos habitudes qui favorisent le cancer.

 

Rappel: les causes de cancer que nous pouvons maîtriser

  • Le tabac.
  • L'alcool (plus d'un verre par jour augmente le risque)
  • Les bancs solaires.
  • Le surpoids.

Selon le Dr Didier Vander Steichel, si toutes ces mauvaises habitudes étaient perdues, il y aurait 30 à 50% de cancers en moins.

 

Billet initialement publié le 05/02/2013 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 01/02/2013 - 18h17
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Risquez-vous un cancer du rein? Mis à jour le 25/01/2010 - 00h00

Il s'agit d'un cancer rare, mais le cancer du rein a l'inconvénient d'évoluer silencieusement. Autrement dit, il n'existe pas vraiment de symptômes spécifiques pour dépister le cancer du rein . En revanche, plusieurs facteurs de risque de développer...

Le sport, des vertus anti-cancer Mis à jour le 27/12/2001 - 00h00

Selon une étude britannique, la pratique d'une activité physique modérée ou intense chez l'homme d'âge moyen réduit le risque global de développer un cancer. En revanche, l'absence d'exercices sportifs ne serait pas associée à une augmentation du ris...

Plus d'articles