Des légumes contre la déprime ?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 22/03/2017 - 12h33
-A +A

Selon une étude australienne, les femmes qui mangent beaucoup de légumes souffrent moins de détresse psychologique (stress et anxiété à un niveau qui perturbe les activités quotidiennes) que les autres.

PUB

Mangez des légumes !

Une étude qui évalue plus de 60 000 personnes, ce n’est pas si fréquent. Et celle-ci est en plus surprenante : elle semble indiquer que manger beaucoup de légumes permet de moins souffrir de détresse psychologique. Ainsi les gens qui mangent 3 à 4 portions de légumes au quotidien ont 12% moins de risque que ceux qui n’en mangent qu’une, ou pas de légumes du tout.

L’effet est particulièrement important chez les femmes, avec une diminution du risque de 18% dans les mêmes conditions. Et l’effet des légumes est proportionnel : les femmes qui mangent encore plus de légumes (5 à 7 portions par jour) sont encore mieux protégées (23% de diminution du risque).

Les fruits étaient eux aussi bénéfiques pour la santé mentale, ainsi que la consommation combinée des deux ; mais l’influence la plus forte était celle des légumes.

Comment expliquer cette influence ?

Mais quel est le rapport entre la consommation de légumes et le stress ? Il n’y a pas de réponse évidente, et l’étude n’a pas été faite pour répondre à cette question. Mais les auteurs de l’étude mentionnent une action possible des vitamines et des antioxydants que contiennent les légumes en quantité. On peut aussi penser à une influence de la flore intestinale, dont le rôle dans la santé mentale est de plus en plus exploré sans que l’on ait à l’heure actuelle de certitude.

Soulignons pour finir que ces quantités n’ont rien d’exceptionnel, puisque l’OMS recommande de consommer 5 portions de fruits et légumes au minimum tous les jours. Les chercheurs ont défini comme une portion de légumes une demi-tasse de légumes cuits (y compris des pommes de terre) ou une tasse de crudités. Consommer trois ou quatre de ces doses chaque jour ne devrait vraiment présenter aucune difficulté.

Source : Nguyen B. et al., BMJ Open 2017;7:e014201. doi: 10.1136/bmjopen-2016-014201

Billet publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 22/03/2017 - 12h33
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
PUB
A lire aussi
Le régime DASH, c'est quoi ? Publié le 28/04/2017 - 15h32

Le régime DASH est plébiscité par toutes les instances médicales et nutritionnelles et qui réussit deux exploits en un : baisser l'hypertension et maigrir. Décryptage et application.

Plus d'articles