Légionellose: quels symptômes? Comment est-on contaminé?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 26/03/2013 - 00h26
-A +A

La légionellose est une infection respiratoire provoquée par des bactéries du genre Legionella.

Il est important de repérer ses symptômes car la légionellose peut potentiellement être mortelle.

PUB

La légionellose est causée par des bactéries du genre Legionella

Les légionelles sont des bactéries qui vivent et prolifèrent dans les eaux douces et chaudes entre 20 et 48°C.

On les trouve ainsi dans les milieux aquatiques naturels ou artificiels comme:

  • Les installations sanitaires (douches, robinets,…).
  • Les installations de climatisation ou les systèmes de refroidissement (tours aéroréfrigérantes, circuits de refroidissement industriels,…).

Autant dire que nous sommes tous multiplement exposés à la légionellose, les systèmes collectifs étant les plus à risque (bureaux, écoles, crèches, hôpitaux, hôtels, supermarchés, etc.)

Les légionelles peuvent contaminer des individus lorsque ceux-ci sont exposés à des aérosols d’eau issus de milieux où la bactérie a proliféré.

Afin de s'en protéger, il est nécessaire d'entretenir une fois par an tous les circuits et les installations d'eau et de climatisation afin d'éliminer les germes.

Certains facteurs favorisant la légionellose ont par ailleurs été identifiés:

  • l'avancée en âge et les sujets fragilisés,

  • les immunodéprimés,

  • le sexe (trois hommes pour une femme),

  • le tabagisme,

  • l'alcoolisme,

  • le diabète,

  • les affections respiratoires chroniques,

  • et le surmenage.

La légionellose est une infection respiratoire

Le nom "légionellose" vient des circonstances dans lesquelles elle a été découverte.
En effet, en 1976, une épidémie faisant quarante victimes est survenue aux Etats-Unis lors d'un congrès d'anciens combattants, d'où l'appellation initiale de "maladie des légionnaires".

Il existe deux formes de légionellose:

  • L'une est bénigne, analogue à un syndrome grippal, et guérit spontanément en deux à cinq jours.

  • L'autre, bien plus grave, peut dégénérer en pneumonie foudroyante (15% des cas, ce qui est très élevé).
    Heureusement, un traitement antibiotique permet aujourd'hui de l'endiguer en trois semaines, à condition que la prise en charge soit très rapide.

Initialement publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 03/02/2004 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 26/03/2013 - 00h26

http://www.sante.gouv.fr/generalites-sur-la-maladie-questions-reponses.html

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
La maladie du légionnaire : aussi en Belgique ! Publié le 13/06/2014 - 11h17

Maladie bactérienne non contagieuse, la légionellose, appelée couramment "maladie du légionnaire" s'attrape en respirant des goutelettes d'eau (pendant une douche par exemple). En Belgique on compte généralement une centaine de cas de légionellose ch...

La légionellose et le lave-glace Mis à jour le 28/06/2010 - 00h00

Une étude anglaise vient de montrer que certaines voitures risquent de transmettre à leurs conducteurs la bactérie legionella , à l'origine de la dangereuse légionellose . Pas la peine de paniquer, mais mieux vaut prévenir...

Interview : Le cuivre comme moyen de lutte contre les légionelles Mis à jour le 29/07/2003 - 00h00

Le cuivre possède des propriétés anti-bactériennes très intéressantes, qui pourraient être employées dans la lutte contre la légionnellose. Comment, pourquoi et qu'en attendre ? Nous avons directement interrogé Olivier Tissot du Centre d'information...

Plus d'articles