Les lecteurs de glycémie craignent le froid

Publié par Dr Philippe Presles, adapté par G. Leroy, journaliste santé le 10/01/2006 - 00h00
-A +A

Diabétiques attention, vos lecteurs de glycémie sont extrêmement sensibles au froid et peuvent vous annoncer des valeurs erronées. En cas de doute, n'hésitez pas à prendre conseil auprès d'un professionnel de la santé avant de modifier vos doses d'insuline.

PUB

En dessous d'une certaine température, les lecteurs de glycémie, les bandelettes ou électrodes et les solutions de contrôle sont susceptibles d'annoncer de faux résultats. Ainsi, en cas de doute sur l'équilibre d'un diabète, il est préférable de demander conseil à un professionnel de la santé (médecin, pharmacien ou laboratoire d'analyses de biologie médicale). La première chose à faire en cas de grand froid : lisez la notice des appareils et des produits afin de connaître les limites de températures pour leur stockage et leur bon fonctionnement. Le cas échéant, vous pouvez téléphoner au fournisseur, dont le numéro figure sur la notice. En règle générale, il convient de protéger le matériel des températures basses, des fortes variations de température et de l'humidité. Attention par exemple aux coffres des voitures. À savoir également : les bandelettes ou électrodes et les solutions de contrôle ne doivent pas être congelées. Evitez aussi de les utiliser si elles ont été exposées au gel.Pour les transporter, disposez-les de préférence dans une pochette isotherme, en plus de leur emballage d'origine. Et enfin, le grand froid provoquant une vasoconstriction des extrémités du corps, en particulier du bout des doigts, précisément là ou la glycémie capillaire est réalisée, il est parfois difficile d'obtenir une goutte de sang de bonne qualité. Dans ces conditions, il est préférable de réaliser sa glycémie dans une ambiance protégée du froid et de l'humidité (à l'intérieur d'une habitation ou dans l'habitacle d'une voiture par exemple), et au préalable de se laver les mains au savon et à l'eau chaude afin de lutter contre la vasoconstriction et d'aider le sang à circuler aux extrémités.Tout résultat qui entraînerait une modification thérapeutique inhabituelle doit être contrôlé dans des conditions optimales ou auprès d'un laboratoire d'analyses de biologie médicale. Il en est de même pour tout résultat normal alors que vous ressentez des symptômes inhabituels.

Publié par Dr Philippe Presles, adapté par G. Leroy, journaliste santé le 10/01/2006 - 00h00 Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), " Vous et votre suivi glycémique à l'aide d'un lecteur de glycémie en cas de grand froid ", 17 décembre 2005.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
MEHDIDO

LE TAUX NORMAL DE GLYCEMIE

PUB
A lire aussi
Comment choisir son lecteur de glycémie ? Mis à jour le 10/12/2014 - 10h13

Vous êtes diabétique et vous allez devoir vous équiper d’un lecteur de glycémie ? Votre objectif : surveiller votre taux de sucre dans le sang pour contrôler votre diabète. Mais comment choisir un lecteur de glycémie ? Quels sont les critères à consi...

Rhumatismes : petits gestes pour soulager arthrite et arthrose Publié le 27/06/2017 - 15h04

Usure du cartilage et inflammation provoquent des raideurs et des douleurs des articulations. L'arthrose et l'arthrite sont des douleurs articulaires très fréquentes. Les médicaments anti-inflammatoires apportent un soulagement efficace, mais certain...

Plus d'articles