Laitue

Mise à jour le 21/05/2013 - 20h06
-A +A

En langage courant, on parle plutôt de "salade", la laitue elle-même étant l'une d'elles. Pourtant "laitue" est le nom générique de diverses plantes potagères annuelles que l'on consomme crues en salade, ou cuites.

PUB

De nombreuses variétés de laitue

On appelle "laitues" diverses plantes potagères annuelles que l'on consomme crues ou cuites. Ce sont :

  • La feuille de chêne, aux feuilles vert-blond ou rouges ;
  • Les laitues grasses : craquerelle, sucrine, têtue de Nîmes, qui sont pommées et ont des feuilles vertes ;
  • La lollo rossa : sans pomme, ses feuilles sont vertes ou rouge-violet ;
  • Les laitues pommées batavia : batavia blondes et batavia rouges, aux feuilles vert-blond ou rouges ; la batavia type Iceberg a des feuilles vert clair ;
  • Les laitues pommées beurre, dont il existe différentes variétés selon les saisons. Leur pomme est grosse, moyenne ou ronde, les feuilles vertes. Ce sont les plus consommées.
  • Les romaines qui offrent aussi diverses variétés (blonde, grise ou verte maraîchère) et ont une pomme grosse ou moyenne et des feuilles qui évoluent du vert blond au vert bleuté. Le "mesclun" est un mélange de cerfeuil, chicorée, feuille de chêne, mâche, pissenlit, pourpier, scarole, trévise. Les graines sont semées ensemble. Les pousses sont coupées jeunes (5 à 6 cm) et tendres.

Consommées depuis toujours

On consommait déjà des laitues en Égypte et en Asie, dans les temps très anciens. Grecs et Romains l'appréciaient. Ils attribuaient des vertus thérapeutiques à la substance laiteuse contenue dans leurs tiges. C'est l'origine du nom de " laitue ". Il fallut attendre le Moyen-Age pour les voir arriver en France. Jusqu'au 18ème siècle, les laitues n'étaient consommées que cuites. On doit au Chevalier d'Albignac, émigré à Londres pour cause de Révolution, l'invention de la vinaigrette qui a mis les laitues crues à la mode. Cet élégant fit alors fortune en assaisonnant ainsi les salades dans les hôtels et restaurants de luxe. Ce "fashionable salade maker" se transportait de salle en salle avec un nécessaire d'acajou contenant moult ingrédients : huiles parfumées, sauce soja, vinaigres aromatisés et autres douceurs telles que caviar et truffe.

Initialement publié le 12/07/2001 - 02h00 et mis à jour le 21/05/2013 - 20h06
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Les algues : les légumes de la mer... Mis à jour le 09/11/2004 - 00h00

Les algues concentrent tous les nutriments qui font la richesse du milieu aquatique. Ces légumes pas comme les autres ont donc d'indéniables qualités nutritionnelles.

Une salade pour midi, ça vous dit ? Publié le 02/05/2016 - 15h23

Vous rechignez devant l’idée de vous « contenter » d’une salade pour votre lunch ou votre dîner ? Pourtant, une bonne salade peut faire un repas tout sauf frustrant. Suivez ces quelques conseils…

Dans votre assiette : les choux Mis à jour le 25/02/2003 - 00h00

Vaste famille que celle des crucifères. Tous les choux, quel qu'ils soient, en font partie. Ces cousins ont des têtes différentes, fleuries ou en feuilles, avec les mêmes énormes qualités alimentaires mais hélas, avec aussi quelques inconvénients dig...

Oméga-3 : où les trouver ? Mis à jour le 20/12/2005 - 00h00

C'est une certitude : nous ne mangeons pas assez d'oméga-3. Mais quand il faut traduire les recommandations nutritionnelles dans l'assiette, c'est une autre histoire ! Quelques conseils pratiques pour manger mieux gras …

Plus d'articles