Kiwi et aspirine, même combat contre les maladies cardiovasculaires

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 12/10/2004 - 00h00
-A +A

Sachez que si vous prenez de l'aspirine quotidiennement dans le but d'améliorer votre santé cardio-vasculaire, il existe une facon bien plus délicieuse d'obtenir les mêmes effets: manger deux à trois kiwis par jour.

PUB

Des chercheurs de l'Université d'Oslo ont constaté que la consommation journalière de deux à trois kiwis avait des effets similaires à la prise quotidienne d'aspirine recommandée par les médecins dans la prévention des maladies cardio-vasculaires.

Un antiagrégant plaquettaire

Si l'activité antiagrégante plaquettaire (elle empêche la formation de caillots de sang à l'intérieur des vaisseaux) du kiwi est identique à celle de l'aspirine, il apparaît toutefois que le mode d'action suivant lequel le kiwi obtient cette réponse est différent de celui de l'aspirine (une étude supplémentaire sera d'ailleurs nécessaire pour identifier le composant actif). Voilà, potentiellement, une bonne nouvelle pour les personnes - et elles sont nombreuses - qui développent une résistance à l'aspirine. En effet, la résistance à l'aspirine touche 45% environ de la population. L'aspirine est un médicament faisant partie de la catégorie des AINS (anti-inflammatoires non-stéroïdiens) et ses effets secondaires sont bien connus (inflammations et ulcérations du tractus gastro-intestinal). Le kiwi quant à lui est disponible toute l'année sur notre table. Il est produit en Nouvelle-Zélande, au Chili, en Italie et en Californie.

Un délicieux outil de prévention

La conclusion de l'étude est claire: la consommation de kiwis est un moyen efficace d'amélioration du profil de risque cardio-vasculaire chez les adultes. Les volontaires qui ont participé à cette étude ont consommé deux à trois kiwis par jour pendant une période de 28 jours et ont montré une réduction significative de l'agrégation des plaquettes en comparaison avec le groupe de contrôle. Les scientifiques norvégiens précisent aussi que la consommation de kiwis n'entraîne pas les effets secondaires associés à l'aspirine, pas plus qu'elle ne semble perturber les effets d'autres traitements médicaux.Les chercheurs norvégiens ne recommandent toutefois pas pour l'instant de remplacer l'aspirine par le kiwi chez les patients cardio-vasculaires déjà sous traitement. En attendant des études complémentaires, ils conseillent de consommer des kiwis en tant qu'aide à la prévention ou à l'arrêt du processus menant à la maladie cardio-vasculaire.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter e-santé !

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 12/10/2004 - 00h00

"Effects of kiwi fruit consumption on platelet aggregation and plasma lipids in healthy human volunteers", Platelets, 2004, 15;287-292, Asim K. Duttaroy and Aud Jorgensen, Department of Nutrition Faculty of Medicine University of Oslo, Norway.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
L'aspirine exerce-t-elle un effet préventif contre le cancer? Mis à jour le 22/04/2003 - 00h00

Le bon vieux cachet d'aspirine s'enorgueillit d'un beau palmarès: de fébrifuge à anti-coagulant dans la prévention des infarctus et des attaques d'apoplexie. Mais se lancera-t-il prochainement dans une nouvelle carrière en tant que moyen de préventio...

Prévention cardiovasculaire : aspirine au réveil ou au coucher ? Mis à jour le 14/02/2006 - 00h00

A la suite d'un événement cardiovasculaire, on prescrit de l'aspirine à faible dose afin de prévenir les récidives. L'efficacité de ce traitement a été démontrée. Toutefois, il semblerait que les effets bénéfiques ne se manifestent que lorsqu'elle es...

Aspirine après 75 ans : pas sans précautions Publié le 20/06/2017 - 15h50

L'aspirine est un médicament très répandu et très utile. Elle est notamment utilisée au long cours pour prévenir les récidives de problèmes cardiovasculaires. Son effet préventif sur certains cancers est aussi étudié. Mais attention, elle n'est pas s...

Plus d'articles