Journée mondiale de l’asthme : la chasse aux idées reçues

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 05/05/2015 - 11h28
-A +A

Cette journée du 5 mai est dédiée à l’asthme pour informer sur cette maladie, ses symptômes, son traitement et soutenir les personnes concernées. Le thème 2015 est celui des idées reçues qui ont la vie dure.

PUB

Près de 500 000 asthmatiques en Belgique

Aujourd’hui, la problématique est double : dépister les personnes asthmatiques afin qu’elles puissent bénéficier d’un traitement et renforcer l’observance, c’est-à-dire veiller à ce que les patients suivent leur traitement tel qu’il leur a été prescrit et sur le long terme.

En effet, selon l’Association Asthme & Allergies, « le diagnostic de l’asthme est souvent retardé, les symptômes sont sous-estimés et les traitements ne sont pas pris comme ils le devraient ». C’est ainsi qu’« au cours des 5 dernières années, le nombre d’hospitalisations pour asthme a augmenté, tout particulièrement chez les enfants entre la naissance et 14 ans ». Balayer les fausses idées préconçues qui entourent cette maladie chronique potentiellement très grave, voire mortelle, peut y contribuer. C’est le thème retenu pour la Journée mondiale de l’asthme.

La chasse aux idées reçues

  • L’asthme ne se réduit pas à la gestion des crises, seulement quand on ressent une gêne respiratoire. Un traitement de fond peut être utile en prévention, mais on peut également repérer les situations à risque et les facteurs déclenchants afin de s’y soustraire.
  • L’asthme n’est pas une maladie d’ordre psychologique. Il s’agit d’une maladie respiratoire qui affecte progressivement les bronches de façon irréversible en l’absence de traitement.
  • L’asthme ne va pas forcément disparaître à l’adolescence. Aujourd’hui, on ne sait pas guérir l’asthme. En revanche, on peut prévenir l’apparition des symptômes et freiner son évolution.
  • Même l’asthmatique peut faire du sport. L’activité physique est d’ailleurs recommandée car elle améliore le souffle et la santé pulmonaire. En revanche, attention à ne pas pratiquer un sport n’importe comment. Il existe des règles de prévention que l’asthmatique doit connaître et respecter.

Cette Journée de l’asthme est l’occasion de vous informer et de poser vos questions.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 05/05/2015 - 11h28

Asthme & Allergies, Journée mondiale de l’asthme 2015, http://asthme-allergies.org.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Et si l’asthme fluctuait au gré des hormones féminines ? Mis à jour le 19/05/2016 - 17h23

Dans la vie d’une femme, l’asthme est une maladie susceptible d’évoluer. Les grandes variations hormonales du cycle menstruel ou lors de la ménopause peuvent parfois entrainer une aggravation de l’asthme, voire une amélioration pendant la grossesse d...

La rhinite allergique favorise l'asthme Mis à jour le 08/11/2005 - 00h00

Les asthmatiques souffrent souvent de rhinite allergique , laquelle constitue un facteur aggravant de l' asthme . Mais inversement, les patients atteints de rhinite allergique développent plus souvent un asthme. Ainsi, en cas de rhinite allergique, i...

Plus d'articles