Je suis enceinte et j’ai un chat : SOS toxoplasmose !

Mise à jour par Anne Pensis, vétérinaire le 25/02/2016 - 12h30
-A +A

Causée par le protozoaire « Toxoplasma Gondii », la toxoplasmose est une infection pouvant atteindre le chat et de nombreux autres mammifères ou oiseaux. Elle est souvent asymptomatique, mais dangereuse pour certaines femmes enceintes.

PUB

Toxoplasmose : le chat contamine le milieu extérieur !


Dans l’environnement, plus particulièrement dans la terre humide et sur les végétaux, se trouvent des « oocystes », sorte d’œufs microscopiques contenant toxoplasma gondii au stade appelé « sporozoïte ». Ces oocystes n’ont qu’une seule source : l’intestin grêle du chat. En effet, seul ce dernier est capable de les produire. Après minimum 24 heures de maturation dans l’environnement apparaît le deuxième stade du cycle, nommé « tachyzoïte », c’est lui qui est capable d’infecter les mammifères et les oiseaux… et nous, causant la toxoplasmose. Suite à leur ingestion par ces animaux, les tachyzoïtes passent dans leur sang et doivent se protéger du système immunitaire de leur hôte. Ils vont donc vivre au stade « bradyzoïte », reclus dans des kystes protecteurs localisés notamment dans les muscles. Le dernier stade, « mérozoïte », n’existe que dans l’intestin du chat lorsque ce dernier a mangé des proies contenant des bradyzoïtes. Les mérozoïtes, capables de reproduction sexuée, produisent les sporozoïtes. Le cycle est bouclé !

Primo-infection : un danger pour les femmes enceintes


Si l’infection par la toxoplasmose est le plus souvent bénigne et asymptomatique, il n’en est pas de même pour les femmes enceintes ne possédant pas d’anticorps contre le parasite. En effet, une première infection pendant la grossesse peut notamment causer de graves lésions au fœtus, un avortement ou des lésions apparaissant plus tard dans la vie de l’enfant.

Initialement publié par Anne Pensis, vétérinaire le 25/02/2016 - 12h30 et mis à jour par Anne Pensis, vétérinaire le 25/02/2016 - 12h30
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
FIV : le SIDA du chat Publié le 02/07/2013 - 13h14

A l’instar du SIDA de l’homme, il existe un virus d’immunodéficience acquise chez le chat. Il s’agit du FIV (virus d’immunodéficience féline). Bien qu’il appartienne à la même famille que le HIV, aucune donnée actuelle ne suggère une possible transmi...

Plus d'articles