Je n’ose pas réclamer ce qu’on me doit, comment faire ?

Publié par Dr Catherine Solano le 05/03/2015 - 22h44
-A +A

Vous avez accordé un prêt, quelqu'un a une dette envers vous... Et pourtant, vous n’osez pas demander votre dû. Pourquoi ce blocage et comment faire pour oser réclamer ce qui est juste ?

PUB

Pourquoi c’est difficile de réclamer quand on a fait un prêt ?

Vous avez fait un prêt d’argent ou d’objet, c’est que vous êtes généreux. Vous donnez donc une bonne opinion de vous, et l’autre vous considère certainement comme quelqu’un de bien. En réclamant, vous pouvez avoir peur de passer du statut agréable de « personne généreuse » à celle de « personne mesquine ». Et bien d’autres pensées peuvent vous empêcher d’oser réclamer. Vous vous dites qu’il a peut-être davantage besoin que vous de cet argent ? Que vous n’avez plus vraiment besoin de ce DVD que vous avez déjà vu trois fois. Que votre amitié est plus importante qu’un livre de poche…
Finalement, vous pouvez avoir tendance à mal vous juger et à penser que réclamer serait faire du bruit pour pas grand-chose. Pourtant, la personne lésée dans l’histoire, c’est vous.

Mettez-vous à la place de votre emprunteur !

- Il vous doit quelque chose. S’il est honnête, ce qui est probable, il a peut-être oublié. Dans ce cas, il sera content que vous le lui rappeliez. Il n’a vraiment pas envie d’être en dette, de passer pour quelqu’un de malhonnête. D’autant moins qu’il tient à votre amitié.
- Il a un problème, peut-être un problème d’argent, ce prêt, il n’est pas en capacité de l’honorer. Ou bien il a perdu votre livre ou votre DVD, ou simplement, il n’a pas encore eu le temps de le lire ou de le regarder. Plutôt que de penser qu’il n’est pas correct, il est plus sain d’en parler franchement avec lui afin de trouver ensemble une solution. Ce serait dommage de laisser ce prêt gâcher votre amitié.
- Il est malhonnête et fait semblant de ne rien vous devoir ? Ce n’est pas impossible, mais c’est plus rare. Dans ce cas, avez-vous vraiment envie de vous faire avoir ? Certainement pas, c’est même dans ce cas qu’il faut réagir et ne pas vous laisser marcher sur les pieds, et poser des limites à votre emprunteur.

Publié par Dr Catherine Solano le 05/03/2015 - 22h44

Chantal Joffrin Le Clerc et Franck Lamagnère, « Je n’ai plus peur du jugement des autres » aux éditions Odile Jacob.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Les meilleurs souhaits pour la nouvelle année Publié le 27/12/2013 - 14h32

Amour, santé, bonheur, argent, sont des vœux classiquement formulés pour la nouvelle année. Mais vous pouvez aller bien au-delà dans la formulation de ces vœux et surtout dans leur réalisation… Et en matière d’épanouissement personnel notamment, c’es...

Plus d'articles