Je me réveille fatigué(e)... Que faire ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 21/02/2017 - 16h05
-A +A

PUB

Se réveiller fatigué(e) peut alerter sur une maladie sous-jacente

Enfin, la fatigue peut révéler l’existence d’une fatigue sous-jacente, autre que la dépression.

Il est nécessaire de consulter son médecin pour faire un bilan.

De nombreuses maladies se traduisent par une fatigue importante, comme le cancer par exemple.

L’hypothyroïdie est à rechercher en priorité, car il s’agit d’une maladie fréquente dont l’un des principaux symptômes est une fatigue intense.  

Dans le cas de cette maladie, le manque d’hormones thyroïdiennes se traduit par un organisme qui fonctionne comme au ralenti :

  • Fatigue.
     
  • Manque d'entrain et lassitude.
     
  • Lenteur intellectuelle.
     
  • Frilosité.
     
  • Peau froide et sèche.
     
  • Cheveux et ongles cassants.
     
  • Chute de cheveux.
     
  • Prise de poids malgré un manque d’appétit.
     
  • Constipation.
     
  • Irritabilité.
     
  • Etc.

 

En conclusion, se réveiller fatigué(e) n’est pas grave si c’est ponctuel et si vous pouvez l’expliquer (journées fatigantes, stress, mauvaise hygiène de vie). En revanche, si cette fatigue matinale est quasi permanente, il faut penser une dépression ou encore à une maladie sous-jacente. Consultez sans attendre.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 17/12/2012 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 21/02/2017 - 16h05

Institut national de prévention et d’éducation pour la santé, http://www.info-depression.fr/.

Notez cet article
PUB