La jaunisse, c’est quoi exactement?

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 22/11/2012 - 12h30
-A +A

La jaunisse désigne une coloration de la peau et des yeux, liée à un problème au niveau du foie ou des voies biliaires.

Mais la jaunisse est aussi très fréquente chez les nouveau-nés, et particulièrement chez les prématurés.

Le point sur ce symptôme.

PUB

C’est un excès de bilirubine qui provoque la jaunisse

Cette coloration jaune de la peau et des yeux reflète une accumulation excessive d’un pigment biliaire: la bilirubine.

Cet excès pigmentaire est lié:

  • soit à une production excessive,
  • soit à une élimination insuffisante.

Et le foie joue ici un rôle prépondérant. En effet, le foie a pour fonction de détruire les globules rouges âgés ou défectueux, opération qui libère une grande quantité de bilirubine. Cette bilirubine est ensuite stockée dans la vésicule biliaire avant d’être progressivement éliminée, via l’intestin, dans les selles.

Toute anomalie susceptible d’accroître la quantité de bilirubine dans l’organisme peut se traduire par une jaunisse.

 

Quelles sont les causes d’une jaunisse?

  • Un mauvais fonctionnement hépatique: hépatite virale, hépatite alcoolique, hépatite médicamenteuse, hépatite auto-immune, syndrome de Gilbert.
  • Une obstruction des voies biliaires: calcul biliaire, tumeur, cholestase durant la grossesse.
  • Une destruction excessive des globules rouges : jaunisse du nouveau-né, anémie hémolytique, paludisme.

La jaunisse est donc un symptôme témoignant d’un dysfonctionnement au niveau du foie ou des voies biliaire.

 

Excepté la couleur jaune de la peau et des yeux, les symptômes de la jaunisse varient selon la cause:

  • fièvre,
  • syndrome grippal,
  • coloration inhabituelle des urines, des selles,
  • douleurs abdominales,
  • etc. 

Un taux excessif de bilirubine est suffisant pour poser le diagnostic de jaunisse, tandis que des examens sanguins, hépatiques et urinaires permettront d’identifier l’origine de la jaunisse et de mettre en place le traitement de la cause sous-jacente: hépatite A, calcul biliaire, cancer, etc.

 

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 27/11/2012 - 00h00 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 22/11/2012 - 12h30

Marcel Rufo, Elever bébé, Éditions Hachette.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Cancer du foie : quels symptômes ? Publié le 16/06/2014 - 16h51

L’hépatocarcinome (carcinome hépatocellulaire) est le cancer du foie le plus fréquent. Il se développe le plus souvent à partir d’une maladie chronique du foie comme une cirrhose ou une hépatite B ou C. Existe-t-il des symptômes spécifiques à ce canc...

Cancer de la vésicule biliaire : quels symptômes ? Publié le 29/09/2014 - 15h53

Le cancer de la vésicule biliaire fait partie des cancers rares. Il a l’inconvénient d’être le plus souvent dépisté tardivement, à un stade avancé. Comment dépister un cancer de la vésicule biliaire ? Y-at-il des symptômes évocateurs ?

Plus d'articles