• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    15 avis
  • Témoignages (0)

J'ai mal en bas du ventre ! C'est grave docteur ?

J'ai mal en bas du ventre ! C'est grave docteur ?

Le mal au ventre est un symptôme particulièrement fréquent chez les femmes. Très banal, il peut révéler de nombreuses affections, bénignes ou plus graves. Quelles peuvent être les principales causes d'une douleur dans le bas ventre ?

Parallèlement, on retiendra qu'une douleur qui dure dans le bas ventre doit amener à consulter afin d'en identifier la cause avec certitude.

Parce que les causes peuvent être très diverses et parfois graves, toute douleur du bas ventre doit entraîner une consultation plus ou moins urgente. Le médecin procédera à des explorations (examen clinique, analyses biologiques, imagerie) afin d'en déterminer la cause. Il pourra souvent vous rassurer et vous soulager.

Règles douloureuses, retard de règle...

Des règles douloureuses à chaque cycle et des rapports sexuels douloureux, ce n'est pas normal. Il peut s'agir d'une endométriose. Vous devez consulter un gynécologue pour écarter cette cause.

Une douleur au niveau du bas ventre après un retard des règles impose de consulter rapidement. Il peut s'agir d'une grossesse extra-utérine ou d'une fausse couche.

Un kyste de l'ovaire ou un cancer de l'ovaire sont aussi des affections qui peuvent se traduire par des douleurs aiguës au niveau du bas ventre.

Douleur violente

Une douleur intense qui tend à gagner le côté droit du bas de l'abdomen peut suggérer une crise d'appendicite. Avec ou sans fièvre, la douleur peut s'accompagner de vomissements. C'est une urgence.

Une douleur extrêmement violente comme un coup de poignard peut indiquer une péritonite (perforation d'une partie de l'intestin). C'est aussi une urgence !

D'autre part, un caillou qui descend le long des voies urinaires s'accompagne de douleurs intenses. Les douleurs peuvent siéger dans le dos, d'un côté, et irradier dans le bas ventre, jusque dans les testicules pour les hommes. Il s'agit d'une colique néphrétique. Là encore, la douleur tellement forte peut provoquer des vomissements.

Mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 14/05/2013
Créé initialement par le 02/11/2009

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus

Index ArchivesIndex alphabétiqueIndex des recettesIndex top recherche
Les services