J'ai une boule dans un testicule, c'est grave docteur ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 11/06/2013 - 14h42
-A +A

Le cancer du testicule est un cancer rare. Il peut se manifester par la présence d'une sorte de boule localisée dans un testicule. Mais il existe d'autres causes, plus bénignes, expliquant l'existence d'une masse ou d'un gonflement des testicules.

PUB

Et si c'était un cancer du testicule?

Un cancer du testicule se caractérise par la présence d'une boule dans un testicule ou par un gonflement d'un testicule. De telles manifestations sont progressives et généralement indolores. Elles sont détectées à l'auto-examen des testicules, chaque testicule étant examiné avec les deux mains en roulant doucement le testicule entre le pouce et les doigts. Cet examen se réalise plus facilement lorsque la peau du scrotum (peau contenant les testicules) est détendue, comme après une douche ou un bain chaud. 

Bosse ou boule : il faut détecter
Si une bosse ou une boule est détectée, il faut rapidement consulter. Le cancer du testicule touche plutôt des hommes entre 15 et 35 ans. Il est également plus fréquent en cas d'antécédent familial de cancer du testicule, de testicule en position anormale ou en cas d'opération pour un testicule non descendu chez un jeune garçon.

Une boule dans un testicule : les autres causes

Un kyste de sperme (spermatocèle). Il s'agit d'une accumulation de sperme dans un kyste due à une fuite de sperme en dehors du canal déférent. Le kyste de sperme se manifeste par la présence d'une masse, de consistance plutôt molle, souvent localisée au-dessus du testicule. Non douloureux, le kyste est bénin.

Des varices autour des testicules (varicocèle). Les varices, ou dilatations des veines à l'intérieur du scrotum, ralentissent la circulation du sang, diminuant la vascularisation du testicule et affectant la production de spermatozoïdes. Elles se présentent sous la forme d'une masse de contour irrégulier, plutôt molle, et souvent localisée en haut du testicule gauche. Une varicocèle s'accompagne aussi d'une lourdeur, sorte de pesanteur au niveau du testicule.

Un abcès.

Initialement publié par Dr Philippe Presles le 15/02/2010 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 11/06/2013 - 14h42

Manuel Merck, éditions Larousse.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Cancer du testicule, pour en savoir plus Publié le 02/04/2013 - 16h48

La seule solution au cancer du testicule est l'ablation du testicule, parfois difficile à accepter. Mais le pronostic dans ce cas est proche de 100% de survie . Reste à mieux connaître les implications de l'opération d'un cancer du testicule sur la s...

Cancer du testicule : quels symptômes ? Publié le 08/03/2016 - 16h57

Le cancer du testicule est un cancer relativement rare, mais c’est aussi le cancer le plus fréquent de l’adulte jeune (entre 15 et 35 ans). Il se guérit dans près de 95 % des cas. Évidemment, plus il est dépisté tôt et donc pris en charge à un stade...

95% de guérison pour le cancer du testicule Mis à jour le 29/06/2009 - 00h00

Les tumeurs du testicule évoluent vite, mais elles sont très sensibles aux traitements. C'est ainsi que l'on atteint 95% de guérison . Il existe une condition: intervenir le plus tôt possible et donc dépister rapidement tout cancer du testicule . Ens...

Plus d'articles