• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    6 avis
  • Témoignages (0)

Intestin irritable? Essayez les probiotiques

Intestin irritable? Essayez les probiotiques

Le syndrome de l'intestin irritable ou du côlon irritable est un trouble digestif très fréquent chez les adolescents et les jeunes adultes, et plus particulièrement chez les femmes.

Contre les douleurs abdominales, les flatulences et l'alternance diarrhées/constipation, ajoutez des probiotiques à votre alimentation.

Le syndrome de l'intestin irritable, c'est quoi?


Il désigne un mauvais fonctionnement et/ou une hypersensibilité de l'intestin, dont les causes restent inconnues, et qui peut se traduire par de nombreux symptômes, dont les plus courants sont:

  • les douleurs abdominales,
  • les flatulences
  • et l'alternance d'épisodes de diarrhées et de constipation.

Lorsque les symptômes sont très incommodants ou inquiétants, il est nécessaire de consulter son médecin afin de confirmer ou non le diagnostic de syndrome de l'intestin irritable. A noter qu'une intolérance au lactose par exemple, peut se manifester par les mêmes symptômes.

Le diagnostic de l'intestin irritable est confirmé si les douleurs et les diarrhées ou constipations sont observées pendant 3 mois et associées à certains des signes suivants:

  • crampes abdominales,
  • ballonnements,
  • flatulences,
  • besoin urgent d'aller à la selles,
  • présence de mucus dans les selles,
  • activité intestinale bruyante,
  • sensation d'évacuation incomplète des selles,
  • etc.

En l'absence de cause connue, la prise en charge repose sur des mesures préventives, notamment sur des changements alimentaires et sur une meilleure gestion du stress.

Contre l'intestin irritable, ajustez votre alimentation

Côté alimentation, on recommande de limiter les aliments qui provoquent des gaz afin de diminuer les flatulences et les ballonnements: légumineuses, chou, fruits secs ou non cuits, légumes crus, brocolis, chou-fleur, boissons gazeuses.

Contre les douleurs, il est préférable d'adopter un régime alimentaire pauvre en graisses mais riche en protéines. Un juste dosage des fibres permet de diminuer les risques de constipation ou inversement de diarrhées. Chacun doit trouver la dose qui lui convient.

Mis à jour par Stéphanie Koplowicz, Journaliste Santé le 19/10/2012
Créé initialement par le 16/02/2009

Sources : Talley NJ., Internal Medicine Journal, 2006; Moayyedi P. et coll., Gut, décembre 2008.

Cet article fait partie du dossier J'ai mal au ventre, c'est quoi?

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus

GUIDE SYMPTÔMES ET MALADIES
Analyses et examens
Diététique
Index ArchivesIndex alphabétiqueIndex des recettesIndex top recherche
Les services