• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    0 avis
  • Commentaires (0)

INTERVIEW : Peut-on prévenir les accidents par allergie alimentaire à l'école ?

INTERVIEW : Peut-on prévenir les accidents par allergie alimentaire à l'école ?La scolarisation d'un enfant allergique peut se révéler compliquée, notamment en cas d'allergies alimentaires. En France, une circulaire du Ministère de l'Education Nationale datée du 10 novembre 1999 définit l'accueil de l'enfant allergique à l'école. Elle engage à mettre en place un Projet d'Accueil Individualisé qui détaille les modalités de prise en charge de l'enfant allergique (régime d'éviction, trousse d'urgence, adaptation des locaux…).

e-sante : Que doit faire un directeur d'école qui est confronté à l'intégration d'un enfant présentant une allergie alimentaire ?Dr Etienne BIDAT : Quand un enfant présente une allergie alimentaire, ce sont les parents qui doivent demander au directeur de l'école l'élaboration d'un Projet d'Accueil Individualisé (PAI). Ce dernier a été créé au départ pour faciliter l'accueil des enfants nécessitant l'administration de médicaments à l'école. Cette démarche est devenue incontournable pour l'intégration de l'enfant allergique qui peut présenter des réactions aiguës et soudaines. Établir un PAI est aussi nécessaire en cas d'intolérance ou de manifestations allergiques chroniques qui ne demandent pas des soins d'urgence, mais nécessitent des aménagements stricts de régime. Par exemple, pour un enfant qui présente une allergie alimentaire à l'œuf qui ne se manifeste que par un eczéma, le PAI permet de mettre en place un régime sans œuf.

e-sante : Que contient ce Projet d'Accueil Individualisé ?Dr Etienne BIDAT : Le PAI est donc élaboré conjointement par le médecin scolaire, le médecin qui suit l'enfant, les parents, la direction de l'école, l'enseignant et parfois l'équipe encadrant la cantine.Le volet médical est rédigé par le médecin traitant. Il expose la conduite à adopter en cas de réactions allergiques et le contenu de la trousse d'urgence. Il définit également les situations qui nécessitent l'intervention des urgences, précise le régime alimentaire et les adaptations nécessaires des locaux.Le volet pédagogique concerne l'organisation de la vie scolaire. Il détermine comment les collations, les goûters d'anniversaire et les ateliers cuisine seront adaptés aux allergies de l'enfant. Il précise comment l'enfant sera pris en charge en cas d'absence de son enseignant. De même, des dispositions sont à prévoir pour les sorties scolaires, qu'elles soient sur la demi-journée, la journée ou dans le cadre d'une classe transplantée. L'élaboration du PAI doit se faire dans un climat de confiance et non de suspicion entre l'ensemble des personnes concernées. Les parents doivent comprendre que certains enseignants redoutent pour des raisons médicales, voire pénales, de devoir administrer un traitement d'urgence. Il faut également rappeler que l'équipe pédagogique n'est pas une équipe médicale. Dialogue et confiance seront les clefs d'un PAI et d'une scolarité sereine.

e-sante : Un enfant du primaire peut-il être refusé à la cantine ?Dr Etienne BIDAT : Il faut savoir que la cantine est une activité périscolaire gérée, pour les écoles maternelles et élémentaires, par la commune et non l'Education Nationale. La cantine n'est donc pas un dû mais un service rendu aux familles. La commune n'est pas tenue d'accepter tous les enfants. Sur le plan médical, la fréquentation de la cantine peut-être déconseillée dans certains cas très rares d'allergies alimentaires, comme par exemple pour certains enfants très sensibles aux vapeurs de cuisson. La grande majorité des enfants souffrant d'allergie alimentaire peut manger en collectivité avec des adaptations en fonction de leur régime alimentaire. Pourtant, cela pose quelques fois certaines difficultés. La circulaire de novembre 1999 ne s'applique donc pas aux activités périscolaires, ce qui a conduit certaines communes à refuser l'accueil d'enfants allergiques, même dans le cas où les parents fournissaient un panier-repas. Sous la pression des associations de parents d'enfants allergiques, une nouvelle circulaire datée du 25 juin 2001 invite les communes à recevoir les enfants allergiques, soit avec un panier-repas, soit en adaptant le menu aux allergies de l'enfant. Cependant, certaines communes refusent encore d'accepter les enfants allergiques, et cela est tout à fait possible et " légal ".

e-sante : À partir de quel âge peut-on former l'enfant à la prise en charge de son allergie alimentaire ?Dr Etienne BIDAT : Dès le plus jeune âge, il faut apprendre à l'enfant à connaître ses allergies. On peut lui lire, en cas d'allergie alimentaire, la composition des aliments. Ainsi, il comprend rapidement que la décision de lui donner ou de ne pas lui donner un aliment ne dépend pas d'un arbitraire familial, mais des ingrédients contenus dans le produit. Dans leur immense majorité, les enfants allergiques savent très tôt qu'ils ne doivent pas manger n'importe quoi, ils font preuve de prudence et montrent une grande sagesse pour leur âge. Néanmoins, il est évident que l'allergie alimentaire n'est pas toujours facile à vivre pour un enfant qui souhaite avant tout être comme les copains et surtout ne pas se singulariser. Mais c'est en repérant et traitant tôt les signes de l'allergie qu'ils sont contrôlés et restent discrets. Bien vivre avec son allergie, c'est avant tout être certain du diagnostic, connaître les risques de la prise accidentelle d'un aliment auquel l'enfant est allergique (tous les enfants ne réagissent pas de la même manière, pour la même dose à l'aliment auquel ils sont allergiques) et bien connaître les signes de son allergie pour bien la traiter.

Pour en savoir plus :

Visitez le site health.fgov.be, vous y trouverez les Listes d'aliments et ingrédients reconnus comme causant des réactions adverses et qui devraient toujours être étiquetés comme tels.(*) Dr Etienne BIDAT, médecin des hôpitaux, hôpital Ambroise Paré, Boulogne sur Seine, allergologue et pneumologue pédiatre.

Article publié par le 08/10/2002

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
Index ArchivesIndex alphabétiqueIndex des recettesIndex top recherche
Les services