Insuffisance cardiaque : savez-vous reconnaître les symptômes ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 18/05/2015 - 09h42
-A +A

L’insuffisance cardiaque est une maladie grave, chronique et évolutive. Il existe des traitements qui peuvent grandement améliorer l’espérance de vie et le confort des personnes touchées… Mais pour pouvoir en bénéficier, il faut que la maladie soit repérée à temps. Comment reconnaître les symptômes de l’insuffisance cardiaque ?

PUB

Insuffisance cardiaque : il est capital de la repérer rapidement

Avec 200 000 Belges touchés, l’insuffisance cardiaque est plus fréquente que la plupart des cancers. Elle est aussi redoutable : souvent mortelle, elle entraîne par ailleurs en moyenne deux hospitalisations par an pour les personnes malades. Une bonne prise en charge permet d’augmenter l’espérance de vie, et de limiter les symptômes … à condition que la maladie soit traitée suffisamment tôt. C’est pourquoi il est très important que l’insuffisance cardiaque soit détectée dès le début de son évolution.

Les symptômes de l’insuffisance cardiaque

Les symptômes de l’insuffisance cardiaque s’installent de manière progressive, et ne sont pas évidents à reconnaître. Voici les principaux :

  • Fatigue et manque d’énergie : quand le cœur fonctionne moins bien, les muscles ne sont plus approvisionnés et tout effort devient pénible.
  • Essoufflement : le cœur, moins efficace, ne parvient plus à bien évacuer le sang qui circule dans les poumons, donc on se retrouve vite à bout de souffle.
  • Rétention d’eau, qui se manifeste notamment par des pieds ou chevilles gonflé(e)s.
  • Rester couché devient inconfortable, parce que la respiration est difficile. Les personnes insuffisantes cardiaques ont donc tendance à accumuler des oreillers pour dormir en position semi-assise.

D’autres symptômes peuvent être révélateurs d’une insuffisance cardiaque :

  • Prise de poids liée à la rétention d’eau
  • Perte d’appétit
  • Troubles du sommeil liés à l’inconfort de la position couchée.
  • Toux ou respiration sifflante.
  • Sensation de froid aux extrémités.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 18/05/2015 - 09h42 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 18/05/2015 - 09h42

Merci au Dr Pierre Troisfontaines, cardiologue, responsable du centre d’insuffisance cardiaque du CHR de la Citadelle à Liège. Ligue Cardiologique Belge.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Un coeur sans pulsation cardiaque Mis à jour le 30/01/2007 - 00h00

Un Québécois de 65 ans atteint d'une insuffisance cardiaque grave est désormais en pleine forme, non pas grâce à une greffe cardiaque , mais grâce à une pompe mécanique. Cet appareil, alimenté par des piles, favorise le flux sanguin en continu. Il s'...

Plus d'articles