L'insuffisance cardiaque du chien et du chat

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le 21/11/2006 - 00h00
-A +A

Pour vivre longtemps, votre chien ou votre chat doit conserver un cŒur en bonne santé. Reconnaître les signes de fatigue de son cŒur permettra de le soigner en temps utile et de retarder l'évolution de maladies souvent incurables.

PUB

Le coeur : une pompe indispensable à la vie

Le cŒur de nos chiens et chats est une pompe qui a pour rôle d'envoyer le sang vers tous les organes du corps, afin d'assurer leur oxygénation et un apport en énergie. Si ce cŒur est victime de la vieillesse, d'une infection ou d'une autre maladie (dilatation de ses cavités, augmentation de l'épaisseur de ses parois, infarctus…), la circulation du sang dans l'organisme est compromise. Il en résulte divers symptômes dont les plus fréquents sont une fatigue importante, un essoufflement inhabituel après un effort, de la toux, des syncopes… En outre, le cŒur est compartimenté en deux ventricules, le droit étant chargé d'envoyer le sang vers le poumon et le gauche d'éjecter le sang vers les organes abdominaux, le cerveau… En fonction de la maladie cardiaque, l'entièreté du cŒur sera atteinte ou seulement un des deux ventricules. Si c'est le ventricule droit qui ne travaille plus correctement, il en résulte une accumulation du sang notamment dans les vaisseaux traversant l'abdomen. Ces derniers deviennent le siège d'une surpression qui induit une fuite de liquide dans l'abdomen qui peut causer l'apparition d'un gros ventre. Si c'est le ventricule gauche qui est lésé, la surpression siègera dans les vaisseaux pulmonaires, une fuite de liquide aura lieu dans les poumons et la respiration de l'animal sera fortement entravée.

Animaux à risques

Tous les animaux n'ont pas la même probabilité de développer une maladie cardiaque. En effet, certaines races sont prédisposées à certaines pathologies. Il s'agit notamment des dobermans, boxers et cockers spaniel de 2 à 8 ans qui développent plus fréquemment une dilatation des cavités du cŒur accompagnée d'un amincissement de ses parois. Les cavaliers king charles de plus de 7 ans ont quant à eux de plus grandes chances de souffrir d'une dégénérescence de la paroi interne du cŒur qui provoque un mauvais fonctionnement de celui-ci. Enfin, les chats sont plus souvent atteints d'une hypertrophie du cŒur, consistant en un épaississement anormal des parois qui provoque un rétrécissement des cavités des ventricules. Les chats de tous les âges peuvent en être atteint et les persans et les chartreux semblent prédisposés.

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le 21/11/2006 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Une vieillesse heureuse pour votre chat Mis à jour le 24/10/2006 - 00h00

Après l'âge de 10 ans, votre petit félin est considéré comme un " senior ". Afin de lui assurer une vieillesse paisible, le moment est venu de réaliser un bilan de santé et d'adapter son régime alimentaire.

FIV : le SIDA du chat Publié le 02/07/2013 - 13h14

A l’instar du SIDA de l’homme, il existe un virus d’immunodéficience acquise chez le chat. Il s’agit du FIV (virus d’immunodéficience féline). Bien qu’il appartienne à la même famille que le HIV, aucune donnée actuelle ne suggère une possible transmi...

Comment votre chat perçoit-il le monde qui l'entoure ? Mis à jour le 01/08/2006 - 00h00

Toujours en éveil, votre chat ne percoit pas l'environnement de la même manière que vous. En prendre conscience permet de le comprendre encore un peu mieux. L'odorat et la vision nocturne de ce redoutable chasseur sont notamment bien meilleurs que le...

Chats : comment les faire cohabiter Mis à jour le 27/12/2005 - 00h00

Vous possédez déjà un chat et désirez le faire cohabiter avec un nouveau petit félin ? Soyez prudent : votre minou risque de ne pas apprécier le partage de son territoire avec le nouveau venu !

Plus d'articles