Insomnie: les thérapies cognitives comportementales sont efficaces

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 09/11/2009 - 00h00
-A +A

Selon une étude récente, les thérapies cognitives comportementales (TCC) sont efficaces contre certains troubles du sommeil, en particulier l'insomnie. Mais que sont les thérapies cognitives comportementales, et comment parviennent-elles à lutter contre l'insomnie?

PUB

Les TCC peuvent améliorer les troubles du sommeil


Les thérapies cognitives comportementales sont un ensemble de thérapies qui ont pour but de régler des problèmes psychologiques en agissant sur des pensées (c'est le volet cognitif) et sur des comportements (c'est le volet comportemental). Les causes du malaise ne sont pas ce qui compte le plus; le but de la thérapie est d'apprendre au patient à changer pour que son trouble s'améliore.
Une étude (1) menée par une équipe américaine a récemment montré que cette approche était efficace dans la lutte contre l'insomnie des personnes âgées qui souffrent de douleurs liées à l'arthrite. Une autre (2) indique que les TCC sont aussi utiles dans les troubles du sommeil des nourrissons et de leurs parents. Pourquoi est-ce que les TCC fonctionnent sur des publics aussi différents?

TCC et sommeil, une question de conditionnement


Souvent, l'insomnie est la conséquence d'un conditionnement (apprentissage d'un lien entre deux comportements) contre-productif. Par exemple, après une période où dormir a été difficile parce que le stress est intense, nous risquons de faire un lien inconscient entre le fait de nous mettre au lit et le sentiment d'angoisse, ainsi que la difficulté à s'endormir. C'est comme cela que les troubles du sommeil s'installent dans la durée, même quand leur cause initiale (le stress) aura disparu. Or les TCC travaillent énormément sur le conditionnement. Elles permettent de mettre à jour ceux qui posent problème, et de les remplacer par d'autres, qui seront efficaces et permettront d'avoir les heures de sommeil nécessaires. On voit donc que ce mode d'action peut être particulièrement efficace contre l'insomnie.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 09/11/2009 - 00h00 Merci au Dr Michel Gottschalk et à Marie-Line Foisy, pour leurs éclaircissements sur les thérapies cognitives comportementales et le sommeil. (1) Journal of Clinical Sleep Medicine, août 2009 (2) Hiscock H. et al., Pediatrics, 2008
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
3 étapes stratégiques contre l'insomnie Publié le 02/02/2011 - 16h19

Plus de 90% des problèmes de sommeil viennent de notre mode de vie. L' insomnie peut trouver son origine dans le non respect de notre rythme de sommeil , mais bien plus souvent d'une maladie sous-jacente, comme le stress, l'anxiété, la dépression, et...

L'alcool trouble le sommeil Mis à jour le 07/10/2003 - 00h00

Les sujets alcooliques , comme les sevrés, souffrent de troubles du sommeil . Ainsi, l'alcool induit, à l'opposé, un endormissement plus rapide et une insomnie chronique. Or la fatigue fait partie des facteurs de risque de rechute.

Solutions 100% naturelles pour retrouver le sommeil Mis à jour le 20/04/2015 - 10h42

Difficultés à trouver le sommeil , réveils multiples durant la nuit ? Les plantes représentent des solutions naturelles pour retrouver le sommeil . Certaines favorisent l' endormissement , d'autres limitent les éveils intempestifs au beau milieu de l...

Plus d'articles